ACCUEIL >A propos >Personnalités

Le père Lombardi quitte Radio Vatican

mardi 23 février 2016, par SIGNIS

Cité du Vatican, Bruxelles, 23 février 2016 (RV/SIGNIS). Radio Vatican change de direction : le mandat du Directeur général, le père Federico Lombardi, jésuite, arrive à son terme à la fin du mois de février ainsi que celui du directeur administratif, Alberto Gasbarri. Ils seront remplacés par une nouvelle figure professionnelle.

JPEG - 15.3 ko
Fr. Federico Lombardi

Un laïc italien, Giacomo Ghisani, a été nommé représentant juridique et responsable de la direction administrative de Radio Vatican par intérim. Il sera chargé d’assurer l’administration courante de Radio Vatican dans le contexte de la restructuration des médias du Vatican actuellement en cours. Il a été nommé par le préfet du Secrétariat pour la communication, Mgr Dario Viganò sur la suggestion de la Secrétairerie d’État du Saint-Siège.

Jusqu’ici, les directeurs généraux de Radio Vatican étaient nommés par le Pape lui-même parmi les membres de la Compagnie de Jésus. Voix du Pape et de l’Église en dialogue avec le monde, Radio Vatican a en effet été confiée à la Compagnie de Jésus depuis ses débuts en 1931 par le Pape Pie XI. C’est donc un tournant.

Âgé de 73 ans, le Père Federico Lombardi, a été directeur des programmes de Radio Vatican de 1991 à 2005, avant d’en devenir directeur général en novembre 2005. Il cumulait depuis 2006 cette responsabilité avec celle de directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, qu’il conserve pour le moment.

Quant à Alberto Gasbarri, directeur administratif sortant, il était aussi chargé d’organiser les voyages pontificaux ; le dernier aura donc été la toute récente visite du Pape François au Mexique, au terme duquel un émouvant hommage lui avait été rendu.

Précisions du Secrétariat pour la Communication : Le processus de restructuration s’accompagne de celui de la formulation de nouveaux statuts, non seulement du dicastère, mais aussi de l’entité unique qui garantira la représentation juridique, au niveau institutionnel, européen et international. En plus des nouveaux statuts, il sera aussi procédé à la refonte de l’organigramme de la nouvelle réalité unifiée. Ce travail est une grande occasion pour pouvoir valoriser les aires d’excellence et le patrimoine constitué dans le multilinguisme et le multiculturalisme.

Le Centre de Télévision du Vatican (CTV) continuera à s’en référer à Stefano d’Agostini pour l’administration ordinaire. Le personnel de Radio Vatican, outre Giacomo Ghisani pour les questions administratives, se référera, pour ce qui concerne l’activité rédactionnelle des différentes rédactions linguistiques (c’est-à-dire, l’actuelle direction des programmes) au père Andrzej Majewski, et pour les aspects technologiques (compétences de l’actuelle direction technique), à Sandro Piervenanzi. Le Secrétariat pour la Communication suivra ce processus avec soin et attention, pour faciliter des solutions face aux difficultés éventuelles et en garantir le succès.

Une réforme souhaitée par le Pape François

Dans le Motu Proprio du 27 juin 2015, "l’attuale Contesto comunicativo" (le contexte actuel de la communication), le Pape François avait institué le Secrétariat pour la Communication, afin que « toutes les réalités, qui, de diverses façons jusqu’à aujourd’hui se sont occupées de la communication, soient incorporées dans un nouveau dicastère de la Curie romaine ». Les entités concernées sont : le Conseil pontifical pour les Communications sociales, la Salle de presse du Saint-Siège, le Service Internet du Vatican, Radio Vatican, le Centre de Télévision du Vatican (CTV), L’Osservatore Romano, la Typographie vaticane, le Service photographique et la Librairie Éditrice du Vatican.

Lors d’une réunion du Conseil de cardinaux (le C9) avait été présentée, le 9 juin 2015, une chronologie qui indiquait la gradualité du processus d’unification des réalités existantes pour lesquelles il avait été précisé qu’ « à partir de la date de publication du Motu Proprio, elles devront poursuivre leurs activités propres, en s’en tenant aux indications données par le Secrétariat pour la Communication ».

Le processus a été enclenché, et depuis le 1er janvier 2016, le Conseil pontifical pour les Communications sociales et la Salle de presse du Saint-Siège sont des réalités déjà incorporées, que ce soit du point de vue administratif ou de celui du management. Rien n’est modifié concernant la compétence de la Secrétairerie d’État pour ce qui concerna la communication institutionnelle.

Cette année, la chronologie prévoit la fusion de Radio Vatican et du Centre de télévision du Vatican, une unification déjà en partie ouverte dans la pratique pour certains services (par exemple, le service "cérémonies", pour la production et la distribution de l’audio et de la vidéo lors des cérémonies pontificales, et d’autres évènements importants du Vatican), et pour un meilleur emploi des ressources humaines.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds