ACCUEIL >Actualité

La place des médias chrétiens au Proche-Orient

vendredi 30 septembre 2016, par SIGNIS

Beyrouth, 30 septembre 2016 (Agence Fides). Le Ministre de l’Information libanais, Ramzi Jreige, a expliqué sa vision de la place des médias chrétiens au Proche-Orient.

« Le rôle des moyens de communication chrétiens au Proche-Orient ne peut se limiter à la diffusion de nouvelles concernant des événements religieux. Ils sont appelés également à affronter les problèmes politiques et sociaux, avec une attention particulière à ceux liés à la pauvreté, à l’exploitation et aux différences de classes », a-t-il déclaré.

Ces considérations ont été exprimées dans le cadre de la Conférence des moyens de communication chrétiens au Proche-Orient organisée par le groupe Télé Lumière-Noursat sous le patronage des Patriarches d’Orient.

A ce colloque, ont participé des représentants de médias chrétiens provenant de Syrie, de Palestine, du Liban, d’Irak, de Jordanie et d’Egypte. Le Ministre libanais, se référant en particulier à la pénible crise institutionnelle que connaît actuellement son pays, a souligné que les médias chrétiens peuvent jouer un rôle de premier plan afin de favoriser le dépassement de ce moment difficile, dénonçant « l’effondrement des institutions constitutionnelles, la corruption et la violation des droits fondamentaux et des libertés publiques ».

Le représentant du gouvernement libanais a également invité les moyens de communication chrétiens à « donner la possibilité aux représentants des autres communautés d’exprimer leurs propres opinions ».

A cet égard, l’Archevêque maronite de Beyrouth, S.Exc. Mgr Boulos Matar, participant lui aussi à la rencontre, a réaffirmé qu’au Proche-Orient, les chrétiens n’entendent pas œuvrer pour se garantir un destin exclusif, « séparé de celui des musulmans ».

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds