ACCUEIL >Actualité

Le Pape dans les médias latino-américains

mercredi 10 février 2016, par SIGNIS

Bruxelles, 10 février 2016 (SIGNIS/A. Hernández). Peu de monde sur Terre n’a autant de visibilité dans les médias en Amérique Latine. Non, nous ne parlons pas de Kim Kardashian et de ses photos connues par tous, ni des Rolling Stones, qui vont bientôt commencer leur tournée sud-américaine. Nous parlons bien du Pape François.

Pourquoi est-ce que Jorge Mario Bergoglio est si visible sur le continent latino ? On peut supposer diverses raisons, mais s’arrêter surtout sur deux d’entre-elles : le fait que la religion joue un rôle important dans la politique et les sociétés latino-américaines et le fait qu’il soit le premier pape Latino.

Il suffit de voir les journaux, les sites Internet, les blogs ou les chaines de télévision dans le monde latino pour vérifier la forte présence du Pape. En comparaison de Kim Kardashian, des Rolling Stones, de Psy ou même d’Adèle, J.M. Bergoglio est constamment présent, une caractéristique qui rend sa popularité éternelle, et non un hit du moment.

Si on parcourt rapidement les titres des différents journaux latino-américains de ces dernières semaines, on découvre des titres comme « On invite le Pape à traiter des droits de l’Homme au Mexique » (La Reforma – Mexique), « Le Pape recevra le président Macri en février » (El Clarín – Argentine), « François : ‘le voyage au Mexique est annulé’ » (El País – Espagne), « Le Pape François et les drôles de questions à Ronaldinho » (El Comercio – Pérou), « Le chancelier affirme que la visite du Pape n’est pas instrumentalisée… » (El Mercurio – Chili), etc…

Selon une étude réalisée par le Pew Research Center, le Pape faisait partie des quatre personnalités les plus importantes dans les médias aux États-Unis, après seulement un an à la tête de l’Église. En 2013, l’ancien archevêque jésuite avait été nommé la personnalité de l’année par le magazine Time. La visibilité du Pape François ne se limite bien sur pas aux médias catholiques ou latino-américains.

Mais quelle est la stratégie communicationnelle du Pape ? C’est très simple, c’est le premier Pape qui est aussi proche des gens et du public, qui utilise sa voiture officielle pour conduire ses amis (comme tout latino-américain), qui dort dans un hôtel sans chercher du confort ou qui pose pour des selfies (ce qui est très populaire en Amérique Latine). C’est un Pape qui, non seulement transmet et communique le respect, mais surtout, c’est un Pape qui surprend toujours et créée la « sensation », rappelez-vous de ses opinions sur les homosexuels et les divorcés.

Une autre de ses stratégies est son sens de l’humour. En effet, il fait de nombreuses blagues, comme tout un chacun. Par exemple, quand la journaliste mexicaine Valentina Alazraki lui a demandé s’il était prêt pour sa visite tant attendue au Mexique, il lui a répondu que le voyage était annulé, avant d’éclater de rire.

Nous ne pouvons pas non plus oublier son très bon usage des réseaux sociaux. Cette année, les différents comptes Twitter du Pape (@Pontifex) ont dépassé les 26 millions d’abonnés, selon un communiqué de Radio Vatican du 7 janvier dernier.

La présence du Pape dans les médias de communication sera certainement encore plus forte lors de sa prochaine visite en Amérique Latine.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds