ACCUEIL >Actualité

SIGNIS Asie en route vers la durabilité

mercredi 7 septembre 2016, par SIGNIS

Yangon, 7 septembre 2016 (Magimai Pragasam). Pour la première fois de l’histoire de SIGNIS Myanmar, au moins 40 délégués et représentants de SIGNIS Asie se sont réunis à Yangon, la capitale du Myanmar, du 21 au 27 août 2016. Ces participants, issus de treize pays, ont suivi un programme intense incluant des panels de discussion, des activités culturelles et des messes avec la communauté locale.

Les délégués et représentants du Bangladesh, du Cambodge, d’Inde, d’Indonésie, du Japon, de Malaisie, du Myanmar, des Philippines, du Sri Lanka, de Thailande, du Vietnam, de Corée et du Pakistan se sont réunis pour une semaine d’intenses réflexions sur leur mission.

En plus des délégués, ont participé à cette réunion le président du bureau des communications sociales de la conférence des évêques du Myanmar, l’évêque Peter Louise ; le président de SIGNIS, Gustavo Andújar ; le vice-président de SIGNIS, Lawrence John et le secrétaire générale a.i. Ricardo Yáñez.

L’objectif central de l’assemblée a été de recentrer et reclarifier la mission de SIGNIS Asie, et de créer un plan stratégique basé sur la durabilité.

Dans ce contexte, le président de SIGNIS Asie, Gabriel Hunt, a interrogé les délégués : « Nous organisons de nombreuses activités, mais ont-elles un impact ? ». Il a également souligné la nécessité de « mobiliser les ressources afin d’améliorer notre image de marque et notre visibilité. Comme nous vivons dans une ère numérique, nous devons améliorer nos services en ligne ».

Dans le même sens, Gustavo Andújar a déclaré : « SIGNIS n’existe pas dans des structures physiques, mais dans ses membres », et a ajouté que la mission de l’organisation serait renforcée pour « se centrer sur la ‘durabilité ». Enfin, il a dit que « les initiatives de SIGNIS Asie peuvent inspirer le reste du monde. »

Le programme de l’assemblée a été revigoré par la présence de spécialistes venus d’Australie, d’Indonésie et d’Inde, qui ont insisté sur l’importance de la création de contenus, de l’utilisation des réseaux sociaux et la promotion d’un dialogue continuel avec le public.

Lors de l’un des ateliers, John Goslino, directeur de « Audience Dialogue », une agence de consultance qui développe de fortes relations avec l’Afrique, a clarifié les concepts clés concernant la durabilité : public cible, collaboration, la planification de stratégies, l’importance du travail avec les organisations similaires…

Partage de la foi avec les communautés locales

L’un des moments forts de l’assemblée a été la messe qui s’est tenue à la cathédrale de Yangon. La messe avec la communauté locale a débuté par un chant grégorien, présidé par l’Archevêque de Mandalay, qui a fait vibrer l’assemblée.

De plus, les délégués ont pu découvrir la culture de la région en assistant à des célébrations et des événements locaux, qui ont combiné des danses issues des cultures de Kachin, du Myanmar, de Kayin, de Shan et de Chin. Ils ont également assisté à une compétition nationale de chant, et ont visité le National Races Village et la Pagode Shwedagon, le temple emblématique du pays, construit il y a 2.500 ans.

Une assemble historique

Comme le slogan de l’assemblée « en route vers la durabilité », les délégués ont tous accepté de construire, en cohérence avec la protection de l’environnement demandée par le Pape François, des projets durables, autofinancés, intégrés et communautaires.

Les photos de l’événement sont disponibles ici, et les vidéos ici.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds