ACCUEIL >Nos actions >Cinéma

L’industrie cinématographique au Kenya

jeudi 3 mars 2016, par SIGNIS

Nairobi, Bruxelles, 3 mars 2016 (AfricaNews/SIGNIS). L’industrie cinématographique africaine grandit. Si Nollywood est déjà connu mondialement, le Kenyanwood se construit de plus en plus chaque jour.

Dorothy Ghettuba est une actrice kenyane vivant au Canada. Ayant du mal à se faire engager par des maisons de production, elle décide de rentrer au Kenya et de créer saz propre structure de production, Spielworks Media.

Spielworks Media produit des films, des séries dramatiques et des talk-shows. Les séries comme « Sumu la Penzi » ou encore « Le poison de l’amour » font l’apologie des femmes autoritaires. Dorothy a déclaré à Africa News : « Je suis très libre dans mes productions. On me dit que mes personnages féminins sont tous forts. Tout à fait et alors ? Nous avons besoin de montrer un autre récit ».

Elle a pour objectif de fournir des contenus aux télévisions locales et vendre indépendamment d’autres productions. Malheureusement, au Kenya, les télévisions ont encore du mal à accompagner de tels projets. Dorothy a ajouté : « L’un des plus grands défis auxquels j’ai vraiment été confrontée, c’est l’entrée sur le marché. Je me rappelle avoir donné mon pilote à une chaîne de télévision, et elle s’est assise sur mon pilote pendant environ 14 semaines. Mais j’ai compris que je ne devais pas abandonner, mais continuer à appeler, continuer à demander, continuer à vendre mon concept, mon idée, mon pilote. Je ne pouvais pas abandonner ».

Être une femme ne facilite pas les choses : « Nous avons besoin d’argent, nous essayons tous de produire, nous essayons tous de faire du mieux que nous pouvons. Mais pour y arriver, ce sera toujours plus difficile pour la femme”, clame-t-elle.

A l’avenir, l’industrie cinématographique kényane pourrait connaître ses heures de gloire et employer des centaines de personnes, selon ces nouveaux producteurs.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds