ACCUEIL >Nos actions >Cinéma

Les femmes sans tête d’Hollywood

lundi 9 mai 2016, par SIGNIS

Bruxelles, 9 mai 2016 (Washington Post/I.V.). Ce n’est pas un phénomène nouveau, mais cela ne l’excuse pas pour autant. Depuis toujours, les femmes sont sous-représentées, ou mal représentées, à Hollywood. Un nouveau Tumblr (un genre de blog internet) dénonce ce phénomène, en publiant les affiches des films où l’on ne voit que des corps de femmes.

En n’affichant qu’une partie du corps de la femme, elles deviennent « objectivées », et ne servent qu’à la décoration. Le Tumblr « The headless women of Hollywood » (les femmes sans tête d’Hollywood) reprend les affiches de nombreux films où l’on aperçoit des jambes, des dos, des seins, des bras de femmes, mais jamais de têtes. Pour Marcia Belski, la créatrice du Tumblr, le message est clair « les femmes apparaissent comme des objets sexuels. Et sans visage, donc sans identité, elles sont interchangeables ».

« La tête est avant tout la ’partie pensante’ du corps humain, c’est là où se trouvent nos motivations et nos sentiments. Nous sommes quotidiennement bombardés d’images de ce genre qui nous disent constamment que les pensées, les sentiments des femmes n’existent pas ou ne sont pas dignes d’intérêt », ajoute-t-elle.

Deux études récentes appuient les propos de Marcia Belski : elles montrent toutes les deux que les femmes et les hommes ne sont pas égaux sur le grand écran.
La première, de l’Université Mount Saint Mary à Los Angeles, montre que les femmes ont beaucoup plus de scènes dénudées que les hommes : environ trois fois plus.
La deuxième, menée par le site Polygraph, montre que les femmes ont moins de dialogues que les hommes, et ce, même dans les films où les femmes sont plus présentes. Par exemple, dans le dernier succès de Disney, Frozen, 57% des dialogues sont dits par des hommes, alors que la star du film est une femme.

Geena Davis, une activiste américaine des droits de la femme qui a lancé son festival pro-diversité l’année dernière, fait le même constat. Pourtant, elle ajoute que les films dans lesquels il y a plus de diversité font le plus d’argent : Pitch Perfect 2, Mad Max et Fifty shades of grey, tous les 3 sortis l’année passée, en sont la preuve. Elle explique « le fait de mettre plus de femmes ou de personnes de couleur à l’écran n’est pas un acte charitable, mais c’est refléter le public et montrer le monde tel qu’il est, c’est-à-dire avec 51% de femmes, et très diversifié ».

En attendant que les choses changent, vous pouvez aller visiter le site The headless women of Hollywood et participer, en lui envoyant les affiches que vous trouveriez !

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds