ACCUEIL >Nos actions >Cinéma >Critiques

Among the believers – un documentaire au cœur des écoles coraniques

vendredi 1er avril 2016, par SIGNIS

Bruxelles, 1er avril 2016 (I.Verbrugge). Bien que dans tout documentaire il soit difficile de rester entièrement objectif, Hemal Trivedo et Mohammed Ali Naqvi réussissent à le rester pendant presque la totalité de « Among the belivers ». Pour réaliser ce portrait de l’Islam radical au Pakistan, ils ont eu accès à des personnalités importantes, telles que Maulana Aziz, prédicateur fanatique de la Mosquée Rouge, qui compte plusieurs madrasas (écoles coraniques).

Depuis plusieurs années, le Pakistan compte de plus en plus de madrasas partout à travers le territoire. Dans ces « écoles », les élèves sont endoctrinés dès leur plus jeune âge, afin de devenir des djihadistes. Ils répètent, inlassablement, du lever au coucher, des versets du Coran. Lorsque les réalisateurs demandent aux jeunes la signification, ils avouent ne pas la connaître : ils ne l’apprennent que lorsqu’ils sont plus âgés. Selon Abdul Aziz, les enfants n’ont pas besoin d’autre éducation que celle-ci. Seul ce que dit le Coran est important. Il explique, face caméra, pourquoi il mène le djihad contre le gouvernement pakistanais et toute personne refusant de se conformer à la loi stricte de la charia. Il reste toujours calme, presque sympathique, et nous explique comment lui-même est une victime, puisque sa mère, son frère et son fils ont été tués.

Le documentaire tente de nous montrer que tout n’est pas négatif : la Mosquée Rouge recueille des orphelins, aide financièrement des personnes âgées ou malades… Mais on comprend vite que cela n’est qu’une façade, afin d’attirer le plus grand monde possible. Les enfants expliquent aussi pourquoi ils aiment cette école : là au moins, ils sont surs d’avoir à manger et un toit sous lequel dormir, même si tout est rudimentaire.

Les réalisateurs ont rencontré le père d’un élève de la Mosquée Rouge, qui réalise, trop tard, que le fait d’avoir envoyé son fils à la madrasa était une erreur, et qu’il ne le récupèrera plus. Il pensait que son fils allait y recevoir un enseignement scolaire, et non un lavage de cerveau. Le fils ne reconnaît plus son père, il veut devenir un combattant musulman. « Ils disent que nous sommes des terroristes, mais nous sommes des moudjahidines qui tuons les infidèles au nom d’Allah », dit-il.
Ils rencontrent également une jeune fille, Zarina, qui s’est enfuie de l’école afin d’apprendre et d’étudier dans une « vraie » école.

Among the believers est un excellent documentaire qui offre un aperçu des batailles idéologiques auxquelles font face le Pakistan et le monde musulman.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds