ACCUEIL >Nos actions >Cinéma >Critiques

Béliers

mercredi 9 décembre 2015, par SIGNIS France

(de Grimur Hákonarson. Islande, 2015, 1h30. Festival de Cannes 2015, prix Un Certain Regard)

Lyon, 9 décembre 2015 (Valérie de Marnhac) - Deux frères, Gummi et Kiddi, éleveurs de moutons en Islande, ne se sont plus parlé depuis quarante ans. Ils vivent seuls, dans deux fermes voisines, au milieu de leurs troupeaux et d’une vallée aride et sauvage.

A la suite d’un concours agricole, où Gummi suspecte un cas de "tremblante" sur le bélier primé de son frère, ils vont devoir affronter, avec tout le village, la décision des autorités d’exterminer la totalité des bêtes de la vallée.

Bien intégrés à la vie de leur petite communauté, Kiddi est social et bon vivant tandis que Gummi est plus renfermé et solitaire. On devine petit à petit qu’une violente jalousie les oppose depuis la mort du père qui a légué la ferme à Gummi, puis celle de la mère à qui ce dernier a promis de laisser Kiddi y vivre à sa place. Cet héritage familial lourd à porter ne trouve son sens que dans l’amour qu’ils portent chacun à leur troupeau, assimilé à leur famille et à leur terre jusqu’à en porter le nom. Face à la destruction programmée de leurs bêtes, leurs relations vont en être ébranlées.

Incapables de se parler, enfermés dans leur violence et dans leur peur, c’est à travers leurs bêtes et leur envie de les sauver qu’ils vont redécouvrir leurs liens fraternels. Comme le titre l’indique, les animaux sont au cœur du film et de leur vie, en recevant la part la plus sensible de leur maître, à l’image du chien qui n’a jamais cessé de servir de messager entre eux.

A la fois âpre, tendre, drôle, voire burlesque, comme quand Gummi charge le corps inerte de son frère dans sa pelleteuse pour le déposer à l’hôpital voisin, ce film nous offre un émouvant chemin de réconciliation jusqu’à un dernier plan d’une grande force symbolique. Grímur Hákonarson a permis ainsi à l’Islande de revenir dans la sélection officielle du Festival de Cannes... après 22 ans d’absence !

Au Festival de Cannes 2015, Béliers a remporté le prix de la sélection Un Certain Regard.

Valérie de Marnhac

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds