ACCUEIL >Nos actions >Cinéma >Critiques

Le Salsifis du Bengale

mercredi 30 septembre 2015, par SIGNIS France

(Collectif. France 2015, 0h40)

Lyon, 30 septembre 2015 (Magali Van Reeth) – 13 poèmes de Robert Desnos pour 13 courts-métrages d’animation réalisés par 13 étudiants d’écoles d’art ou de cinéma.

Les poèmes sont lus par les comédiens Romane Bohringer et Jacques Gamblin et les jeunes réalisateurs avaient toute liberté pour mettre en images les mots de Robert Desnos. Bien que chaque poème soit illustré de façon différente, et par un réalisateur différent, l’ensemble a pourtant une cohérence graphique puisque seul le dessin animé est utilisé (pas de marionnette ni de tissu).

Les poèmes s’égrainent avec bonheur dans un foisonnement de couleurs et de formes. La trame narrative n’est pas toujours facile à attraper puisqu’elle suit le souffle du rêve, de la poésie et de l’imaginaire qui guidait le mouvement surréaliste dont Robert Desnos était l’un des représentants les plus actifs. Si certains vers sont très concrets et appellent l’illustration :"Couché dans ton lit entre tes draps, comme une lettre dans son enveloppe" ou "la grenouille aux souliers percés a demandé la charité", d’autres font plutôt appel à la fantaisie, "il est huit heures il est romil, il est bonjour au cœur de lune, le ciel alors lagélami" : le graphisme est alors tout à fait raccord !

Ce programme de courts-métrages est une belle introduction à la poésie, une invitation à explorer l’imaginaire et une incitation à la création. Dès 4 ans.

Magali Van Reeth

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds