ACCUEIL >Nos actions >Cinéma >Festivals

Festival de films de Fribourg 2016

lundi 21 mars 2016, par SIGNIS

Fribourg, 21 mars 2016 (Laure Speziali). Hommage aux femmes. Il fallait avoir le cœur bien accroché pour visionner les 13 longs métrages en compétition du 12 au 19 mars à Fribourg, en Suisse. Suivant le thème choisi par le festival, qui avait décidé pour sa 30e édition de faire honneur au genre féminin, huit de ces films dressent le portraits de femmes luttant pour survivre dans un milieu hostile, pour défendre leurs droits et leurs familles.

Ces femmes sont seules : célibataires, veuves, délaissées par un mari malade ou absent. Elles se battent contre l’administration, contre les règles d’une religion ou d’une société patriarcale. Dans la plupart des cas, elles ne trouvent pas d’autre issue en dernier recours que la violence ou la résignation.

Dans « Mountain » (le Mont des oliviers), la réalisatrice israélienne Yaelle Kayam choisit le poison pour résoudre le problème existentiel de Zvia, une juive orthodoxe qui vit à côté d’un cimetière. Autre exemple : pour essayer de sauver son mari malade, Sonia prend les armes dans le film « A Monster with a thousand heads » du Mexicain Rodrigo Pla.

La communication est quasi inexistante entre hommes et femmes : ce sont des rapports de pouvoir et de domination. Même si beaucoup de ces films ont un titre à connotation religieuse, ils laissent entrevoir peu d’espérance. Est-ce le reflet du monde actuel que les réalisateurs veulent nous présenter dans leurs œuvres, néanmoins de grande qualité artistique ?

Deux films font exception : « Madonna » de la Sud-coréenne Shin Su-won et « Alias Maria » du Colombien José Luis Rugeles (prix du jury œcuménique). Malgré la violence ambiante due à la guerre ou à la société, les femmes choisissent de défendre la vie au prix d’un cheminement douloureux. Elles désobéissent à l’ordre établi et réussissent à imposer leur volonté. Des portraits poignants d’où jaillit une lumière dans cet univers cinématographique par ailleurs très sombre.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds