ACCUEIL >Nos actions >Education aux Médias

Campagne d’éducation aux médias au Burkina

mercredi 23 mars 2016, par SIGNIS

Ouagadougou, 23 mars 2016 (Lefaso.net). Depuis une semaine, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au Burkina Faso a lancé une campagne de sensibilisation sur l’éducation aux médias.

JPEG - 12.7 ko
Nathalie Somé

Cette année, le thème de la campagne est : « Médias et participation citoyenne ». Cette campagne s’inscrit dans la continuité des actions que mène le CSC en période électorale. Elle a pour objectif d’ « apprendre au citoyen à être un consommateur critique des flux informationnels venant de toutes parts, notamment des réseaux sociaux ou même des médias publics et privés ». Elle vise aussi à « contribuer à une campagne électorale apaisée » a affirmé Nathalie Somé, Présidente du CSC.

Elle a expliqué la pertinence de cette campagne par le fait que le Burkina soit « dans une société de l’information caractérisée par une évolution exponentielle des moyens de productions et de diffusion de l’information. L’information est devenue une denrée hyper périssable, du coup les praticiens diffusent les nouvelles à la hâte parce qu’ils souhaitent être dans l’instantanéité, dans l’immédiateté, dans le sensationnel sans toutes les précautions requises notamment celles liées au recoupement de l’information. A cela s’ajoute ce que nous appelons la profusion de l’information. Et lorsqu’il y a la profusion, il y a la confusion. Et le citoyen qui est le consommateur de toutes ces informations du coup est perdu et ne se retrouve pas lorsqu’il n’est pas averti. Il s’agit pour nous au Conseil supérieur de la Communication d’aiguiser le sens critique du citoyen qui reçoit un flot d’informations pour participer au mieux, jouer sa partition dans cette société de l’information. »

C’est pourquoi cette campagne ne s’adresse pas uniquement à la population consommatrice des médias, mais également aux journalistes et aux animateurs de programmes. Le ministre d’Etat Simon Compaoré a également rappelé l’importance du recul critique dont doivent faire preuve les citoyens afin de comprendre toutes les informations distribuées.

Durant cette campagne, le CSC organisera notamment des conférences qui regrouperont les forces vives et les médias dans tout le pays. De plus, des formations seront initiées au profit des journalistes et des animateurs dans les différentes régions du pays. Enfin, des microprogrammes radio et télé seront diffusés dans les médias afin d’ « aider le citoyen à être un consommateur critique et averti ».

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds