ACCUEIL >Nos actions >Education aux Médias

La campagne d’éducation aux médias au Burkina Faso continue

jeudi 12 mai 2016, par SIGNIS

Ouagadougou, 12 mai 2016 (LeFaso). Le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) au Burkina Faso a lancé une campagne de sensibilisation sur l’éducation aux médias. Fin avril, une conférence publique ainsi qu’une formation au profit d’une quarantaine de professionnels des médias ont été organisées dans la région du Nord.

Le CSC a décidé de renforcer les capacités des professionnels des médias afin qu’ils maitrisent davantage les instruments juridiques qui encadrent le secteur de la communication et s’approprient les techniques de traitement de l’information dans un contexte sensible, en vue des prochaines élections municipales, le 22 mai prochain. Le CSC espère, par cette campagne, que les populations aient accès à l’information, qu’elles analysent les informations reçues, aiguisent leur esprit critique et se forgent une opinion qui leur permettra de décider librement de leur choix à l’élection.

La conférence publique avait pour thème « Médias et participation citoyenne ». Simon Yaméogo chargé de mission au CSC, a évoqué le rôle des médias dans le contexte démocratique actuel et la participation citoyenne, une condition indispensable pour le développement.

Les professionnels des médias ont eux été formés autour du thème« La régulation des médias en période électorale ». La formation de deux jours a eu pour objectif principal le renforcement des capacités des journalistes et animateurs en techniques de traitement de l’information électorale. Plus précisément, il s’est agi de faire connaître les nouveaux textes régissant le secteur de la communication, de revenir sur les manquements constatés dans la presse et de rappeler la responsabilité du journaliste dans un contexte de dépénalisation des délits de presse, et donner des rudiments aux journalistes sur le traitement de l’information à l’ère du numérique.

Pour ce faire, des experts en la matière comme le Dr Cyriaque Paré, Jean Claude Méda, Louis Modeste Ouédraogo et Abdoulaye Dao étaient présents.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds