ACCUEIL >Nos actions >Education aux Médias

Maurice et Rodrigues : la communication dans l’Océan Indien

jeudi 5 novembre 2015, par SIGNIS

Lyon, Bruxelles, 5 novembre 2015 (SIGNIS/CREC/Stéphane Debusschère). Au mois d’aout 2015, une session CREC (Centre de recherche et d’éducation en Communication) a été organisée à l’Ile Maurice. Ce n’était pas la première fois qu’une session avait lieu dans l’Océan Indien, mais celle-¬ci était tout à fait particulière.

Elle a pu être montée grâce à la volonté et à l’implication des équipes sur place tant à Maurice qu’aux Seychelles et à Rodrigues. En effet, la condition pour revenir était de pouvoir travailler à la rencontre entre les 3 diocèses de ces Îles, permettre aux acteurs de la communication de ces diocèses de travailler ensemble. Le but avoué était bien de penser à mettre en place une synergie entre les médias de ces îles, confrontés bien souvent aux mêmes problématiques : une présence de l’Eglise catholique très forte mais dans un contexte multi religieux et multiculturel, ainsi qu’une sécularisation de la société qui n’a rien à envier aux cultures occidentales !

Cette session était aussi un nouveau défi pour l’équipe du CREC. Nous avons en effet pu proposer une session bilingue, français/anglais. L’occasion était ainsi donnée aux équipes de formateurs dans ces 2 langues de penser et animer la session de concert. Une nouvelle rencontre des cultures et des pratiques si chères au CREC ! Ainsi, pendant 5 jours, plus de 40 personnes venues des 3 diocèses de l’Océan Indien, Maurice, Seychelles et Rodrigues se sont retrouvées à Maurice. Comme à chaque fois, la pédagogie très participative du CREC a permis aux journalistes et chargés de communication présents, d’expérimenter les conditions pour une bonne communication.

Exercices pratiques, mise en situation ont ainsi révélés les qualités du communicateur chrétien. L’expérience de la voie symbolique a donné l’occasion à chacun de vivre une immersion dans un environnement pourtant connu : voir et sentir la ville, observer les passants, les commerçants, les mendiants et se laisser interpeller voire toucher par autant d’histoires humaines. La célébration finale est devenue alors le moment de revivre cette expérience en la communicant dans une dimension communautaire et spirituelle.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds