ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

La Radiotélévision publique sud-africaine en crise

jeudi 7 juillet 2016, par SIGNIS

Le Cap, 7 juillet 2016 (Mediapart). Depuis quelques temps, la radiotélévision nationale d’Afrique du Sud, SABC, est en crise. Ces derniers jours, la censure semble augmenter au sein de la chaîne, et les journalistes protestent.

De nouvelles mesures inacceptables ont été prises il y a quelques jours : interdiction de montrer des scènes de violences, renvoi de journalistes chevronnés qui contestent des mesures arbitraires, démission d’un responsable qui avoue avoir été influencé par « l’atmosphère corrosive » qui règne dans la maison.

Mediapart explique que « les journalistes dénoncent un ‘climat de peur’ dans lequel ils doivent obéir à des consignes insensées qui ne sont jamais écrites. Le Pdg Hlaudi Motsoeneng décide de tout et interdit toute information qui pourrait ternir l’image du gouvernement. »

La situation a tellement empiré, que la WAN-IFRA, l’Association Mondiale des Journaux et des Éditeurs de Médias d’Information a écrit au Pdg « pour exprimer sa grave préoccupation devant des décisions qui portent atteinte à la liberté de la presse.

La semaine dernière, une centaine de journalistes a manifesté, mais c’est désormais une action de masse qui est envisagée dans les prochaines semaines dans tout le pays pour forcer Hlaudi Motsoeneng à quitter son poste et pour redonner de la crédibilité à la radio télévision nationale.

A noter que « ce n’est pas la première fois que la SABC est accusée d’être la voix de son maître et il y est bien loin l’âge d’or qu’avait connu le service public sous la présidence de Nelson Mandela. »

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds