ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

« Les patrons de presse doivent combattre l’inégalité du genre »

mercredi 6 janvier 2016, par SIGNIS

Dhakar, Bruxelles, 6 janvier 2016 (Paule Kadja Traore/Allafrica/APS/SIGNIS). Les femmes journalistes peuvent compter sur l’ancien Premier ministre du Sénégal Aminata Touré pour défendre leur cause.

Cette dernière s’engage à combattre l’inégalité dans le secteur de la presse sénégalaise, notamment la sous-représentativité des femmes dans les médias. L’ancien Premier ministre, Aminata Touré a démontré que les femmes des médias, en plus d’être exploitées par leur employeur, sont sous-représentées dans les organes de presse.

JPEG - 12.8 ko
Aminata Touré

Panéliste de la conférence inaugurale des 44e assises de l’Union de la presse francophone qui s’est déroulée à Lomé du 25 au 29 novembre dernier sur le thème : « Femme et médias », elle a rappelé que les femmes ne représentaient que 24 % des employés dans la presse écrite et l’audiovisuel et 23 % dans l’ensemble des médias.

Cependant, elle a aussi insisté sur le fait que, les femmes journalistes sont parfois aussi les artisanes des mécanismes qui les dévalorisent dans les rédactions en faisant primer leur rôle domestique sur les exigences de leur profession. « Les rubriques que les femmes journalistes animent sont très souvent le reflet des rôles sociaux qu’on attend encore des femmes avec des contenus sexistes charriés par les femmes elles-mêmes », a-t-elle estimé, en se référant au contexte des pays africains, qu’elle connaît le mieux.

Néanmoins, a relevé Touré, « les rédactions devraient mieux les aider à concilier leur rôle de mère et d’épouse que leur assigne la société en attendant que celle-ci évolue vers un meilleur partage des responsabilités domestiques entre les hommes et les femmes ».

Pour ce faire, a-t-elle suggéré, « les patrons de presse doivent améliorer leurs politiques internes et leur pratique en matière de recrutement des femmes journalistes en faisant la promotion des articles écrits par des femmes tout en négociant pour celles-ci de meilleures conditions de travail ».

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds