ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

Un concours pour les journalistes sur l’équité et droits de l’enfant

jeudi 17 décembre 2015, par SIGNIS

Kinshasa, Bruxelles, 16 décembre 2015 (SIGNIS/radioNet/Le Phare). Les journalistes congolais, résidant en RDC sont conviés à participer au concours de l’Unicef dont le thème est « L’équité et droits de l’enfant ».

Ce concours est organisé en marge de la célébration du 70ème anniversaire de l’Unicef, le 11 décembre 2016, et de la Journée Internationale de la Radio et Télévision en faveur de l’enfant en RDC.

Cela fait 70 ans que l’Unicef appuie les gouvernements pour mettre les enfants au cœur de tous les programmes, faire entendre leurs voix et s’assurer de leur participation dans toutes les activités qui les concernent, mettre fin aux violations de leurs droits, assurer leur survie et leur développement et maximiser les ressources consacrées aux enfants. L’Unicef travaille en étroite collaboration avec les médias qui ont un rôle important dans la sensibilisation de la population. C’est ainsi, qu’en collaboration avec le Ministère de la Femme, Famille et Enfant, l’Unicef organise ce concours.

Condition : être journaliste congolais et s’intéresser à l’enfant

La première condition de participation à ce concours est d’être un journaliste congolais et s’intéresser à la situation de l’enfant en RDC. Le concours voudrait amener les journalistes à la maîtrise de cette situation et à diffuser des reportages sur les questions relatives aux enfants. Pour cela, l’Unicef a proposé, non seulement le thème général : « l’équité et droits de l’enfant », mais aussi neuf sous-thèmes. « Éducation de qualité, gratuité et obligation pour toutes les filles et tous les garçons » ; « Réduction de la mortalité infantile » ; « Nutrition des enfants » ; « Droits à la participation pour tous les enfants » ; « Accès à l’eau potable », toilettes et hygiène pour tous les enfants ; « Enregistrement à l’état-civil » pour tous les enfants avant 90 jours ; « Non aux mariages des enfants » ; « Utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide » ; « Enfant associés aux forces et groupes armés ».

Le reportage pour la presse écrite devra comporter 500 à 700 mots publié dans un journal ; pour la radio il faudra 2 minutes de reportages et pour la télévision, il faudra un élément ne dépassant pas 3 minutes.

Lancée le 11 décembre 2015, cette compétition sera clôturée le 6 mars 2016. Par ailleurs, l’Unicef a tenu à préciser que la période de production des reportages (à déposer au siège de l’Unicef) va du 11 décembre 2015 au 12 février 2016 et neuf prix seront remis aux lauréats selon les médias suivant : Presse écrite (3 prix), Télévision (3 prix) et Radio (3prix).

Les journalistes désireux de prendre part à ce concours sont invités à passer récupérer le formulaire d’enregistrement au siège de l’Unicef, situé dans l’enceinte de la concession Utexafrica, à Ngaliema.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds