ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

Un journaliste burundais récompensé par le prix Peter Mackler

mardi 23 août 2016, par SIGNIS

Bujumbura, 23 aout 2016 (Africanews). Eloge Willy Kaneza, représentant d’un collectif de reporters burundais, vient de remporter le prix Peter Mackler qui récompense le courage et l‘éthique journalistique.

Le fait de remettre ce prix à un journaliste burundais est encourageant pour les professionnels du pays, dans lequel la liberté de la presse est tellement menacée qu’il n’y a plus que quelques rares journalistes encore motivés à travailler.

M. Kaneza est la figure de proue du groupe SOS Médias Burundi, un groupe créé à la suite de la fermeture de plusieurs stations radios après la tentative de coup d’Etat par l’armée dans le but de renverser le président, en mai 2015.

La méthode de travail de M. Kaneza et ses collègues est « novatrice » dans le journalisme. En effet, privés de bureaux, ils utilisent des smartphones et des applications mobiles pour atteindre leur auditeurs et lecteurs. « Comme nous n’avions plus de micros ni de studios, il nous restait nos smartphones pour couvrir la #BurundiCrisis en 2.o », ont indiqué les journalistes du collectif sur leur site.

Selon les organisateurs du prix Peter Mackler, le collectif mérite amplement son prix parce qu’il « travaille dans des circonstances difficiles en tant que seule source pour leurs concitoyens et ceux en dehors du Burundi ». Le prix Peter Mackler a été créé à la mémoire de l’ancien rédacteur en chef de l’AFP pour l’Amérique du Nord, décédé en 2008. Il est géré par le Global Media Forum, en partenariat avec Reporters Sans Frontières et l’Agence France-Presse.

Pour Clea Kahn-Scriber, représentante de RSF au bureau Afrique : « Les autorités et groupes armés incontrôlés sont devenus la première menace pour les journalistes au Burundi. Travailler dans ces conditions avec intégrité et courage est absolument remarquable », a-t-elle ajouté.

RSF admet que M. Kaneza « mérite ce prix qui est non seulement un hommage à son travail, mais aussi un message d’espoir envoyé à l’ensemble des journalistes burundais ».

D’autres médias, comme Voice of America ont apporté leur soutien au collectif, reconnaissant que M. Kaneza est « un journaliste qui n’a pas peur et un excellent reporter qui se bat pour obtenir les versions de toutes les parties de l’histoire ».
La cérémonie de remise de prix se déroulera le 13 octobre prochain à Washington au National Press Club.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds