ACCUEIL >Nos actions >Journalisme

Un projet de loi controversé permettrait d’espionner les journalistes

mardi 29 mars 2016, par SIGNIS

Londres, 29 mars 2016 (FPJQ). Au Royaume-Uni, un projet de loi visant à lutter contre le terrorisme permettrait d’espionner les journalistes. Le site de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec nous en dit plus.

JPEG - 16.1 ko
La ministre de l’Intérieur au Royaume-Uni, Theresa May, qui a déposé le projet de loi - Crédit photo | James Gourley / Rex / Shutterstock

« Au nom de la lutte contre le terrorisme, les policiers du Royaume-Uni pourraient se voir octroyer des pouvoirs élargis leur permettant de ‘hacker’ les ordinateurs des citoyens, incluant les journalistes » peut-on lire sur le site. La police aurait désormais la possibilité d’intercepter les mots de passes, les mails, les documents,…

Le parlement britannique a approuvé à 281 contre 15 la deuxième mouture du projet de loi sur le renseignement (Investigatory Powers Bill), surnommé « Snooper’s Charter », la « charte des fouineurs » par la critique.

Si tous les citoyens sont en danger avec cette loi, les journalistes sont particulièrement menacés. En effet, ils ne pourraient notamment plus protéger leurs sources comme ils le désirent.

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds