ACCUEIL >Nos actions >Radio

Cinq jeunes Congolais primés au concours des meilleures émissions radiophoniques sur la culture de paix

mardi 15 décembre 2015, par SIGNIS

Brazzaville, Bruxelles, 15 décembre 2015 (SIGNIS / Dépêches de Brazzaville / AllAfrica.com). La cérémonie de remise des prix s’est déroulée ce jeudi 10 décembre dans la salle du Centre d’information des Nations-Unies (UNIC), en présence du directeur du cabinet du ministre de la Communication et des médias, Antoine Oviebo Ethai, ainsi que les délégués des représentants des Agences du système des Nations-Unies au Congo.

Ouvert aux jeunes, ce concours a permis à 20 candidats, à travers l’application des techniques de production et de diffusion des programmes radiophoniques dans les locaux de la radio éducative de l’INRAP, de produire quarante-six émissions de 8 à 15 minutes sur les thématiques de la santé sexuelle, la santé de la reproduction, l’environnement, le développement durable, les droits humains et la culture de paix.

Le jury était composé de cinq membres provenant de la société civile et des ministères de la Jeunesse et de la Communication. Il a auditionné toutes les émissions produites avant de faire le choix des cinq meilleures selon les catégories suivantes : le prix de la meilleure émission sur l’éducation à la sexualité et prévention des grossesses précoces pour Biniakounou Winny Princilia Benodi ; celui de la meilleure émission sur la dignité de la jeune fille et lutte contre les discriminations pour Tsiba Gongo Jody Christella ; de la meilleure émission sur la paix pour Zao Konga Celly Nelson ; de la meilleure émission sur la protection de l’environnement et le développement durable pour Madzou Kelly Reine Paule, et enfin, le prix spécial du jury a été décerné à Enkola Wolf Francis Arsène.

La représentante du Fonds des Nations-Unies pour la population (FNUAP), en République du Congo, Barbara Laurenceau, a profité de cette occasion pour remercier au nom du système des Nations-Unies, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, de l’alphabétisation, chargé de la jeunesse et de l’éducation civique, à travers l’Institut national de recherche et d’actions pédagogiques (INRAP) et sa radio éducative comme partenaire de formation ; ainsi que le ministre de la Communication et des médias, pour leur implication dans la mise en œuvre de ce projet.

Elle s’est réjouie de la qualité du travail de ces jeunes qui, a-t-elle dit, « se sont investis valeureusement pour sensibiliser d’autres comme eux sur les moyens de faire valoir leurs droits à l’éducation et à la santé ».

Après la remise des prix, l’une des participantes parlant au nom des lauréats a remercié les organisateurs, et s’est félicitée de l’initiative de ces derniers. Elle a indiqué : « Ensemble, nous les jeunes journalistes en herbe à qui vous avez offert l’opportunité de participer à ce projet, nous unissons nos voix pour encourager d’autres initiatives de ce genre visant encore plus les jeunes ».

À noter que ces émissions s’inscrivaient dans le cadre du projet conjoint FNUAP/Unesco intitulé « Renforcement des capacités des jeunes filles et garçons pour la production des programmes radiophoniques sur l’éducation à la sexualité, la santé de la reproduction des adolescent(e)s et jeunes, les droits humains, la culture de paix, l’environnement et le développement durable ».

En outre, ce projet de production de programme de radio par les jeunes et pour les jeunes visait à permettre à la jeunesse congolaise d’exercer sous une forme active, éclairée et responsable leur citoyenneté. Cet exercice de production de contenus à l’usage des médias a permis également l’exercice de la liberté d’expression, un aspect essentiel des droits humains qui a été célébré ce 10 décembre.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds