ACCUEIL >Nos actions >Radio

Formation sur le rôle des radios dans les processus électoraux

lundi 9 mai 2016, par SIGNIS

Ouagadougou, 9 mai 2016 (AllAfrica). La fondation Hirondelle a organisé un atelier régional d’échanges d’expériences et d’acquisition de compétences autour du thème « Le rôle des radios dans les processus électoraux » au profit de journalistes, du 25 au 29 avril 2016 à Ouagadougou.

Venus du Burkina Faso, du Mali, du Niger et du Tchad, douze journalistes ont pu apprendre de nouvelles compétences.

Adam Baboukarna, directeur de la radio Anfani au Niger a expliqué : « J’ai surtout compris que la couverture des élections se prépare longtemps à l’avance à travers la documentation et la réorganisation du programme de la radio et la recherche de partenaires financiers ».

Awa Ouédraogo, journaliste à Radio Burkina, pour sa part, a déclaré que les cinq jours de travaux ont été de véritables moments de partage d’expériences et surtout l’occasion de revisiter les principes fondamentaux du journalisme surtout en période électorale. « Au cours des travaux, nous avons revisité les principes d’équité, d’égalité en période électorale. J’ai aussi appris à calculer la force des partis au regard de certaines données », a-t-elle confié. Elle est désormais convaincue de pouvoir mieux faire son travail lors de la campagne pour les prochaines élections municipales.

La formation a été dispensée par Yves Laplume, un expert de la fondation Hirondelle. Selon lui, la radio est le média le mieux adapté à la couverture des élections car il est accessible à toutes les populations des pays concernés qui sont dans leur majorité analphabètes. « Si la radio dispose de bons programmes et est professionnelle, elle est un outil exceptionnel pour le débat démocratique », a-t-il soutenu.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds