ACCUEIL >Nos actions >Radio

La radio Dandal Kura au Nigéria

mercredi 25 mai 2016, par SIGNIS

Abuja, 25 mai 2016 (Slate Afrique). La radio Dandal Kura est le premier média consacré au conflit nigérian. Elle émet trois heures par jour depuis début 2015, dans les zones sous le joug de Boko Haram depuis sept ans.

De nombreux villageois de la région l’écoutent dès que possible, et contactent l’équipe en cas de besoin. L’année dernière par exemple, après avoir contacté la radio suite à des attaques, les informations fournies ont permis aux forces de sécurité d’aller les secourir.

Trente personnes y travaillent, dont 11 reporters répartis sur les rives du lac Tchad, où vit la majorité de la population kanouri. « Les 9 millions de Kanouri qui vivent autour du lac Tchad, notamment dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigeria, ont besoin d’une voix pour soutenir l’offensive contre Boko Haram, car ce sont eux les plus persécutés », explique Umar Said Tudun-Wada, le directeur de la radio.

Dandal Kura, qui signifie "grande place" en Kanouri, ambitionne de devenir une plateforme d’échanges pour les villageois touchés par les combats. Pour la responsable des réseaux sociaux, Yagana Kachallah, la radio a un rôle particulier à jouer face au nombre important d’attentats à la bombe ou d’attentats suicides dans la région. Selon elle, « il faut sensibiliser la population du nord-est, les victimes de violences, et leur expliquer comment riposter aux attaques de Boko Haram. Pour cela, il faut leur parler dans leur langue », précise-t-elle.

C’est pour cela, par exemple, que des clercs musulmans prennent l’antenne un quart d’heure par jour pour contrer l’idéologie islamiste et dissuader de potentielles recrues de rejoindre Boko Haram. La radio diffuse également des conseils sur la façon de réagir en cas d’approche par un recruteur de Boko Haram, ou sur les moyens de repérer un kamikaze et d’agir en cas d’attaque.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds