ACCUEIL >Nos actions >Radio

Le Projet « Paix à travers le dévbeloppement II » soutient des radios au Burkina Faso

vendredi 3 juin 2016, par SIGNIS

Ouagadougou, 3 juin 2016 (AllAfrica). Le Projet « Paix à travers le développement II (Pdev II) » a remis du matériel à ses radios partenaires et des prix aux lauréats du concours des meilleures productions locales. Pour rappel, le programme PDEV II vise à promouvoir la stabilité et à accroître la résilience communautaire dans le Sahel et a été lancé par USAID.

Débuté en 2011, le Projet « paix à travers le développement II (Pdev II) » prendra fin en juin prochain. En vue de renforcer les capacités des radios partenaires de ses zones d’intervention et d’accroître leurs capacités de production, le Pdev II leur a remis des équipements, dont notamment des consoles professionnelles, des ordinateurs, des enregistreurs numériques, des onduleurs, des casques d’écoute, des disques durs externes ou des régulateurs de tension...

Pour le directeur de La Voix du Soum, Roger Sawadogo, « ce projet a contribué à la transformation de l’appréhension des leaders religieux sur la question de la tolérance religieuse ». Selon la directrice-pays du Pdev II, Salamata Ouédraogo, le projet a décidé de travailler en collaboration avec 14 radios du Burkina Faso afin de renforcer leurs capacités. Elle a ajouté que, avant cette formation, « il a fallu former les journalistes, mais surtout doter ces médias de matériels adéquats. A cet effet, des journalistes ayant reçu une formation du Pdev II et pris part au concours de meilleures productions organisé à cette occasion ont été récompensés. »

Elle continue : « Nous venons d’un atelier de capitalisation où des témoignages ont montré que si le Pdev n’existait pas, ces radios seraient fermées actuellement. Le fait de pouvoir maintenir ces radios est un point de gagné ».

Sur l’avenir du Pdev, Mme Ouédraogo s’est voulu rassurante : « Nous avons déjà la promesse qu’il y aura le Pdev III pour lutter contre l’extrémisme violent. Car, les indicateurs ne sont pas en baisse, bien au contraire ».

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds