ACCUEIL >Nos actions >Radio

Une station de radio attaquée et incendiée par des rebelles dans le Nord-Kivu

mardi 8 décembre 2015, par SIGNIS

Kinshasa, Bruxelles, 8 décembre 2015 (SIGNIS/RadioNet/Journaliste en Danger). Journaliste en danger (JED) a exprimé ses vives inquiétudes sur la sécurité des journalistes et des médias opérant à l’Est de la RDC, suite aux violents affrontements qui opposent les Forces armées de la RDC aux rebelles ougandais des ADF/Nalu dans la province du Nord-Kivu.

Parmi les victimes de ces affrontements, on compte la Radio Communautaire Eringeti émettant à Bambuba-Kisiki, un groupement du territoire de Beni, qui a été attaquée et incendiée, dimanche 29 novembre 2015, par des rebelles ougandais ADF-Nalu (Forces Démocratiques Alliées – Armée de Libération de l’Ouganda).

Selon plusieurs sources, ces rebelles des ADF-Nalu ont lancé, dimanche 29 novembre 2015, des attaques simultanées contre une position des FARDC, une base de la Monusco (Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo), l’hôpital local d’Eringeti, une position de la Police nationale congolaise ainsi que contre la Radio Communautaire Eringeti.

Ces assaillants ont pillé et incendié cette station de radio ainsi que certaines maisons et boutiques aux alentours faisant plusieurs morts parmi la population civile. Aucun journaliste n’a été tué lors de ces attaques.

Journaliste en danger (JED) a condamné cette attaque rebelle contre les installations d’un média qui ne peuvent en aucun cas être prises pour une cible militaire.

JED demande aux responsables des forces de sécurité congolaises de prendre des mesures particulières de sécurisation et de protection des professionnels des médias, évoluant dans les zones de conflits armés.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds