ACCUEIL >Nos actions >Télévision

Netflix va-t-il tuer la télévision ?

mardi 8 mars 2016, par SIGNIS

Washington, 8 mars 2016 (Variety). Récemment, une mise à jour d’une analyse publiée en avril dernier sur l’impact de Netflix sur la baisse des audiences télévision aux Etats-Unis. L’étude a été réalisée par le cabinet d’études Moffett Nathanson.

Selon l’étude, les heures de télévision traditionnelles sont tombées en 2015 à 491,8 milliards d’heures d’écoute (baisse de 3% par rapport à 2014) tandis que Netflix a réalisé 29,1 milliards d’heures d’écoute aux Etats-Unis, soit une hausse de 32% par rapport à 2014. Toujours selon l’étude, la moitié de la baisse globale de 3% du temps d’écoute de la télévision en 2015 serait due à Netflix.

Selon Moffett Nathanson, le service de streaming équivaudrait à une chaîne du câble américain de taille moyenne. Une préoccupation pour les chaînes de TV traditionnelles, mais ce n’est pas encore la fin.

Michael Nathanson écrit : « Actuellement Netflix est une source de douleur pour l’industrie, mais pas nécessairement une cause de la mort de la télévision. » Selon lui, le visionnage de Netflix augmentera jusqu’à atteindre 14% du temps TV total en 2020, contre 5,9% en 2015.

Cependant, il faut noter que l’impact de Netflix n’est pas pareil pour toutes les chaines de télévision : les chaines du câble sont le plus touchées. Le temps de visionnage de Netflix (29,1 milliards d’heures) est supérieur à celui des principales chaînes dont A+E (25,4 milliards d’heures), Starz, Scripps (21,4 milliards) ou AMC (13,9 milliards). Par contre, Disney a augmenté de 11%.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds