ACCUEIL >Ressources >Publications utiles

Nouveau guide pratique sur la communication pour le développement

lundi 19 décembre 2016, par SIGNIS

Genève, 19 décembre 2016 (eda). Le Département fédéral des affaires étrangères suisse (DFAE) et la Direction du développement et de la coopération (DDC) ont publié un nouveau guide intitulé « Communication pour le développement ». Ce nouveau guide pratique « Communication pour le développement », qui explique comment utiliser ces instruments de manière efficace, vient compléter le manuel de la DFAE sur la communication institutionnelle, comblant ainsi une lacune au niveau des instruments méthodologiques de la DDC. Ce guide s’adresse à un large public. En effet, la communication pour le développement n’est pas réservée aux professionnels des relations publiques, mais constitue une mission transversale impliquant tous les spécialistes du développement.

Le développement est tributaire de la communication. Le dialogue politique ainsi que le travail de sensibilisation et de persuasion en faveur des réformes sociales et institutionnelles s’effectuent à l’aide des outils de communication. Ce nouveau guide pratique « Communication pour le développement », qui explique comment utiliser ces instruments de manière efficace, vient compléter le manuel de la DFAE sur la communication institutionnelle, comblant ainsi une lacune au niveau des instruments méthodologiques de la DDC. Ce guide s’adresse à un large public. En effet, la communication pour le développement n’est pas réservée aux professionnels des relations publiques, mais constitue une mission transversale impliquant tous les spécialistes du développement.

L’accès à l’information, qui permet notamment d’impliquer davantage la population, est une tâche centrale de la communication pour le développement. En effet, si les couches vulnérables de la population sont mieux informées, elles seront mieux à même de faire valoir leurs droits et de tirer parti des offres publiques pour sortir de la pauvreté par leurs propres moyens. Un accès facile à l’information constitue également un des postulats centraux des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés par la communauté internationale en 2015 à New York et à l’élaboration desquels la Suisse a activement participé.

La communication pour le développement est donc plus que jamais d’actualité, même s’il ne s’agit pas d’une préoccupation nouvelle. Cette dimension, qui est prise en compte dans nos projets depuis de nombreuses années, nous a incités à rédiger le présent manuel pour décrire et systématiser les pratiques appliquées en la matière. Les deux premiers chapitres exposent les méthodes et les concepts retenus, et montrent comment il est possible de planifier la communication en fonction du contexte et de l’intégrer au cycle du projet. Le troisième chapitre rend compte des expériences réalisées par la DDC en Afrique, en Asie, en Europe et en Amérique latine. Parmi celles-ci, on peut citer le documentaire filmé en Géorgie sur les réformes dans le domaine de l’élevage ovin, le spectacle de marionnettes en faveur de la scolarisation des filles au Bénin, la semaine de défense des droits de l’homme en Afghanistan ou encore le jeu vidéo destiné à sensibiliser à la gestion durable de l’eau en Colombie. Ce ne sont là que quatre des 24 exemples qui vous sont exposés à titre d’inspiration.

La vaste diversité des thèmes et des instruments s’étend des forums de discussion organisés sur les marchés aux campagnes multimédias sophistiquées. Ces exemples démontrent tous que la communication pour le développement est bien plus un processus qu’un produit. Il s’agit de provoquer des réactions constructives et de lancer des débats inclusifs. Afin de ne laisser personne de côté, ces initiatives doivent sortir du cadre des discours spécialisés sur les lois et les normes, et être menés de manière à éveiller clairement la sensibilité et à susciter l’émotion.

Le présent manuel doit nous aider à trouver des formes innovantes de dialogue avec les partenaires et les bénéficiaires, et à contribuer ainsi à asseoir la pérennité de nos programmes. Tout en vous invitant à prendre cette cause au sérieux, je tiens à remercier chaleureusement tous les collègues des bureaux de coopération et de la centrale qui ont collaboré à l’élaboration de ce guide pratique.

Le guide peut être téléchargé ici.

Abonnez-vous à notre Newsletter
SIGNIS in the world
Choose your organization in the world.

Adds