Vivre
 
 

Aussi dans l'actualité

SIGNIS félicite l'appel du pape François pour communiquer la vérité

SIGNIS félicite l'appel du pape François pour communiquer la vérité

Bruxelles, Belgique, 4 octobre 2017 (SIGNIS). SIGNIS, l'Association catholique mondiale pour la communication, a réaffirmé son attachement à la vérité en soutenant le thème du Pape François pour la 52ème Journée mondiale des communications sociales. Le Secrétariat pour les communications du Saint-Siège a annoncé le thème de la Journée mondiale des communications sociales, prévue pour le 13 mai 2018: « La vérité vous libérera » (Jn 8:32): Fake News et journalisme de paix. « En communion avec le pape François, SIGNIS réaffirme son engagement qui devrait guider tous les communicateurs catholiques: reconnaître et diffuser la vérité », a déclaré Helen Osman, présidente de SIGNIS. Dans le cadre de la Journée mondiale des communications 2018, SIGNIS encouragera ses membres, grâce à leur travail quotidien dans les médias et dans les forums internationaux, à prioriser les efforts pour contrer la désinformation et le manque d'engagement envers la vérité. « Cela nécessite un profond effort de discernement, d'éducation aux médias et un examen de l'éthique de la communication », a déclaré Osman. « Cela implique également la recherche et la réflexion sur les signes d'une 'ère de la post-vérité' et nous invite à rechercher les meilleures stratégies pour contrer les fake news et la propagande. Comme dans les histoires extraordinaires de l'Évangile, nous avons la possibilité de construire un récit d'espoir basé sur la force de la vérité ». La centaine d'associations membres de SIGNIS, situées partout à travers le monde, sont encouragées à envisager des projets et des programmes axés sur le thème.
Décès de Désiré Baere Pene Yanganya, grand journaliste catholique congolais 

Décès de Désiré Baere Pene Yanganya, grand journaliste catholique congolais 

Bruxelles, 2 octobre 2017, (SIGNIS/GC). Désiré Baere, vice-président de l’L’Union Catholique Africainede la Presse, UCAP est décédé le 28 septembre dernier à Kinshasa, RDC. Ce journaliste congolais, catholique très engagé inspiré par le Père Pierre Babin (OMI), était considéré par les Nations Unies comme l’un des experts en communication et sensibilisation communautaire les plus important d’Afrique. Membre fondateur et président du Conseil de Sages de l’Association Journaliste en Action, JA, « Mzee » a toujours milité pour le développement de la corporation journalistique et a dans ce cadre accompagné et soutenu plusieurs confrères et leurs projets professionnels. En 2004, il a été élu président du membre Congolais de Union catholique internationale de la presse (UCIP). Il a toujours été au service de l’Eglise Catholique, non seulement au Congo mais dans toute l’Afrique francophone. Désiré Baere fut parmi les journalistes pionniers de Radio Okapi, ayant déjà travaillé comme journaliste à l’Office Zaïroise de Radiodiffusion et de la Télévision. Il a été recruté en 2002 par Radio Okapi pour présenter le journal en français. Cette radio a été fondée à l’initiative et avec le soutien des Nations Unies, au travers de la MONUC et de la Fondation Hirondelle, organisation non gouvernementale suisse  (Media for Peace and Human Dignity ) active dans le soutien aux médias dans des contextes de crise. Désiré a quitté cette radio onusienne pour rejoindre la Commission électorale indépendante (CEI) où il s’est occupé de la communication électorale.  Ainsi, dès 2005, il a travaillé aux  côtés de  l’abbé Malumalu, président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Grâce à son expertise acquise dans le domaine électoral, Désiré a été recruté par la division électorale de l’ONUCI, la mission de maintien de la paix en Côte d’Ivoire. Le mandat fini, il est retourné au pays pour diriger le centre des ressources pour les médias à Kinshasa. Il y a trois ans l’évêque de Kindu (RDC), Mgr Willy Ngumbi, a accueilli Désiré afin de le remercier pour son engagement et son professionnalisme dans le journalisme. Désiré a conduit une session de formation d’une semaine organisée par la radio diocésaine, Radio Mushauri, pour des journalistes de la ville de Kindu, professionnels et étudiants. Grâce à lui, 72 journalistes ont pu acquérir des connaissances et partager leur expérience sur l’écriture journalistique, le style radiophonique et l’éthique et la déontologie. Toujours en 2014, Désiré s’est engagé avec 21 autres laïcs, hommes et femmes, comme membres de l’Association Missionnaire de Marie Immaculée,  pour vivre plus profondément sa vie chrétienne  conformément au charisme de saint Eugène  de Mazenod, le fondateur des Missionnaires  Oblats de Marie Immaculée. Venu de Rome, le père Gilberto Piñón, (OMI) assistant général de la congrégation, chargé de la mission et des associés laïcs, a fait porter à Désiré et aux autres nouveaux associés une médaille de saint Eugène de Mazenod. Il a aussi remis officiellement les statuts de l’Association à Désiré, élu Président pour la RDC de cette association missionnaire. Ce même jour, Désiré a prêté serment de fidélité à la doctrine de l’Église.