englishespagñolfrançais
Education aux médias
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Quinzaine de l’éducation aux médias en Belgique
  2. Ecole d’été sur l’éducation aux médias et la littératie médiatique
  3. Journée d’étude sur l’éducation aux médias
  4. « Toi-même tu filmes » avec YouTube
  5. 5ème semaine mondiale d’éducation aux médias et à l’information
  6. Ecole d’été sur la communication et la religion
  7. Semaine de la presse et des médias dans l’école 2017
  8. Le Conseil européen soutient l’éducation aux médias
  9. Formation à l’éducation aux médias par Média Animation
  10. Projet d’éducation aux médias en Jordanie
  11. La campagne d’éducation aux médias au Burkina Faso continue
  12. « Diffusion en ligne : raconter l’histoire de l’Afrique sur le web », formation au Kenya
  13. Campagne de sensibilisation au harcèlement en ligne
  14. Deux livres pour la formation à la culture médiatique
  15. L’Eglise namibienne forme son personnel au journalisme et photojournalisme
  16. Cine Mundo Chico a participé au Congrès ASAECA
  17. Campagne d’éducation aux médias au Burkina
  18. L’éducation aux médias à Recife
  19. 27e Semaine de la presse et des médias dans l’école
  20. Cours d’éducation aux médias et à l’information par l’UNESCO
  21. « La protection de nos enfants exige désormais une éducation aux médias »
  22. « Tous menteurs », comment faire face au conspirationnisme ?
  23. Les idées reçues au crible de la science
  24. Formation aux médias pour les évêques du Burkina/Niger
  25. Signature d’une convention sur l’éducation aux médias
  26. Les médias clés en main
  27. Après les attentats de Paris, l’importance de l’éducation aux médias et à l’information
  28. Image & Pastorale
  29. Le programme « Cultivons Notre Jardin » a démarré à Lomé
  30. Télé-école : première chaine télé gratuite pour l’éducation et l’enseignement
  31. “Les images tuent aussi” : campagne pour l’usage éthique des images dans le fundraising.
  32. La semaine d’éducation aux médias au Canada célèbre ses dix ans !
  33. Attentats de Paris : les bons mots pour expliquer aux enfants
  34. SSR soutient la campagne “les images tuent aussi”
  35. La #JEM, une journée réservée au grand public pour débattre des médias avec les médias !
  36. Éducation aux médias & jeux vidéo
  37. Concours À Films Ouverts, 11è édition !
  38. De jeunes journalistes et activistes se lancent dans la surveillance des médias en Palestine
  39. Les jeunes tchèques apprennent à connaitre les médias
  40. Storytelling ou l’art de raconter des histoires
  41. Promotion de l’éducation aux médias pour les enfants au Nigéria
  42. Le respect dans un monde numérique est le thème officiel de la semaine éducation aux médias 2015
  43. P. Peter Gonsalves est le nouveau doyen de la Faculté de Communication sociale à l’UPS
  44. Mali : SSR accompagne le projet « Studio-école » de l’Université Catholique de Bamako
  45. Inde : Entrainer les jeunes professionnels des medias catholiques à penser de manière critique et créative.
  46. Indonésie : Programme de formation en communication sociale de ACN
  47. SIGNIS offre aux médias catholiques le “Music in a box” : un studio de production audio portable !
  48. Cinéma et œcuménisme en Suisse et en Allemagne
  49. Les enfants, les jeunes et les médias au cœur du 5ème anniversaire de la Radio Kantigiya
  50. Assemblée générale du CREC
  51. "Médias sans frontières", un nouveau Dossier de l’éducation aux médias
  52. Une formation pour devenir "MediaCoach"
  53. "Internet c’est vous" : Nouveau dossier d’éducation aux médias de Media-Animation
  54. Fiji Media Watch : Les enfants comme première préoccupation
  55. Education aux médias au Liban : savoir et savoir-faire
  56. Une délégation de SIGNIS au 5ème Sommet Mondial des Médias pour les Enfants
  57. Journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants 2006
  58. Le CREC formera les séminaristes du Burkina, du Pakistan...
  59. Création d’une association pour les communications sociales en Afrique occidentale

De jeunes journalistes et activistes se lancent dans la surveillance des médias en Palestine

Paris, Bruxelles, 20 octobre 2015 (Unesco/SIGNIS) « Nos médias locaux ont besoin d’un changement radical », a déclaré Nadeen Alsha’er, un jeune étudiant à l’Université de Birzeit. Le 5 octobre, pendant trois jours, Nadeen et neuf autres jeunes journalistes et activistes palestiniens, ont participé à un atelier de monitoring des médias, organisé par le bureau de l’Unesco à Ramallah. La formation s’est passée dans le cadre du projet NET-MED Youth et en partenariat avec MENA Media Monitoring, une organisation de la société civile basée en Tunisie.

JPEG - 17.9 ko
Les stagiaires

Pour Nadeen et le reste des participants, l’opportunité de mettre en œuvre une méthodologie professionnelle et complète était unique. Les jeunes journalistes et activistes de différentes organisations travaillant sur la jeunesse et les médias ont suivi une série de modules et d’exercices pratiques ayant pour but de les former à utiliser les bons outils afin de contrôler la représentation des jeunes dans les médias nationaux en Palestine.

« La formation a pour but de renforcer les capacités des jeunes organisations dans la compréhension théorique et l’application pratique d’une méthodologie pour le contrôle des médias » a expliqué Amirouche Nedjaa, Professeur et directeur de MENA Media Monitoring. « Cela va leur permettre d’examiner de manière efficace comment les médias traient l’information à propos des jeunes, leurs droits, leurs réalisations et leurs opinions ».

L’un des objectifs clés du projet NET-MED Jeunesse est de faire la promotion de la participation des jeunes dans la production de contenu multimédia axé sur les jeunes, et l’amélioration de leur représentation médiatique et de la couverture de leurs préoccupations.

La surveillance des médias, comme cette formation et les activités liées, fait partie des premières étapes. Au-delà d’acquérir des connaissances sur la scène médiatique, les jeunes deviennent activement impliqués dans l’élaboration d’actions spécifiques de sensibilisation en les reliant aux médias et en facilitant un dialogue positif entre eux.

La tâche des dix stagiaires a été difficile mais enrichissante. Non seulement, cet atelier de trois jours s’est focalisé sur la méthodologie à suivre pour une surveillance efficace des médias, mais il a aussi servi d’expérience pratique aux jeunes.

MENA Media Monitoring a enregistré pendant trente jours les programmes de trois chaines de télévisions nationales palestiniennes. Les jeunes sont maintenant des contrôleurs actifs dans une évaluation pilote de la manière et la mesure dans laquelle les médias couvrent les sujets des jeunes, les informations et les questions prioritaires. Ils vont également contribuer activement à l’analyse des données récoltées.

Les résultats de cet exercice-pilote seront insérés dans un rapport qui a pour but de générer des discussions constructives afin d’améliorer la représentation des jeunes et un renforcement de la collaboration entre les jeunes et les médias en Palestine.
La méthodologie NET-MED Jeunesse pour la surveillance des médias axée sur les jeunes s’est maintenant construite une histoire assez réussie. Elle a été discutée – et adoptée en collaboration en mars 2015 lors d’un atelier sous-régional à Beyrouth – avec des organisations de jeunes, des organisations orientées média, des jeunes journalistes et des jeunes défenseurs palestiniens, jordaniens et libanais, ainsi que des syriens vivant au Liban. Une réunion similaire avait eu lieu en Tunisie en décembre 2014, où des jeunes d’Algérie, du Maroc et de Tunisie ont participé au développement et à la validation de la méthodologie.

De nombreux jeunes ont bénéficié de NET-MED Youth au niveau de la composante médiatique. La jeunesse est remplie d’espoir, d’ambition et d’envie d’apporter des transformations positives à leurs communautés.

« Nos médias doivent inclure de nouveaux visages, et se diriger dans une direction de mécanismes et de couverture plus adaptée aux jeunes » a conclu Nadeen.

Le projet Réseaux de la jeunesse méditerranéenne (NET-MED Youth) est mis en œuvre par l’Unesco et financé par l’Union européenne. C’est un réseau qui fournit des connaissances et des outils pour autonomiser les jeunes des bassins orientaux et occidentaux de la Méditerranée. Le Réseau aidera les jeunes à développer leurs compétences, à revendiquer et à exercer leurs droits, et à s’engager de manière significative en tant que citoyens actifs, notamment dans la prise de décision relative aux politiques de jeunesse. L’accent sera mis sur le développement et la révision de politiques publiques en renforçant les capacités et la participation des organisations de la jeunesse et des autres parties prenantes identifiées. Le Projet permettra également de promouvoir la liberté d’expression des jeunes, une meilleure représentation dans les médias ainsi que leur autonomisation par le biais de l’éducation aux médias et à information, dans le but d’améliorer leur participation au débat public.

SIGNIS

imprimer l’article