englishespagñolfrançais
Journalisme
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Des journalistes catholiques contribuent à la promotion de la paix
  2. Les directeurs des programmes de l’audiovisuel congolais appelés au professionnalisme
  3. Ressources utiles pour les journalistes sur les droits des enfants
  4. Nouvel hebdomadaire en RDC
  5. Nouvelles aides à la presse française
  6. Formation de journalisme en Côte d’Ivoire
  7. Un journaliste burundais récompensé par le prix Peter Mackler
  8. « Reporters d’espoir » ou une autre manière de voir le monde
  9. RSF lance la campagne : « Certaines victoires ne méritent pas de médaille »
  10. Table ronde des médias au Kenya
  11. Le Prix International de la liberté de la Presse 2016
  12. Les journalistes malawiens formés aux politiquées liées au changement climatique
  13. La Radiotélévision publique sud-africaine en crise
  14. Conseils pour la réalisation de reportages sur les épidémies
  15. Formation des Conseils de la presse d’Europe du Sud-est sur l’éthique des médias en ligne
  16. Les journalistes sénégalais et la défense des droits de l’homme
  17. Rapport de RSF sur les journalistes syriens
  18. 25 juin 2016 – 4ème édition du #ImpactJournalism Day
  19. Formation des forces de sécurité sur la liberté de la presse, la liberté d’expression et la sécurité des journalistes au Mali
  20. IWMF annonce les gagnantes du « 2016 Courage In Journalism Award »
  21. Liberté de la presse en danger en Bolivie
  22. Formation de journalistes par la MONUSCO
  23. Communications et Société remet un prix hommage à Guy Marchessault
  24. Premières journées déontologiques de la presse congolaise
  25. L’association de journalistes catholiques espagnole rejoint SIGNIS
  26. Nouveau réseau pour promouvoir les femmes africaines dans les médias
  27. L’AMARC célèbre la Journée mondiale de la liberté de la presse 2016
  28. Classement mondial de la liberté de la presse 2016
  29. Etat des lieux de la presse congolaise
  30. The Good Sheperd : nouvelle publication de théologie pastorale
  31. Les médias sud-soudanais préoccupés par les menaces pesant sur la liberté d’expression
  32. 75 ans d’un hebdomadaire catholique bangladais
  33. La NSCC forme les journalistes sur leur rôle en période électorale
  34. 45 ans de l’Union nationale de la Presse du Congo
  35. Un projet de loi controversé permettrait d’espionner les journalistes
  36. Les médias congolais appelés à améliorer la qualité de leur contenu
  37. Les journalistes italiens invités à "servir la vérité des faits"
  38. Les médias face aux questions électorales en RDC
  39. Père Delvordre, 50 ans de journalisme multimédia
  40. Edit sur la protection des journalistes et défenseurs des droits de l’homme en RDC
  41. Des journalistes kinois formés à l’interprétation des sondages politiques
  42. Evêque Santo : Donner plus de liberté aux journalistes pour la croissance du Sud-Soudan.
  43. Nouvelle édition d’un guide pratique pour les journalistes en zones dangereuses
  44. Une journée sans médias en Guinée
  45. Les médias se mobilisent pour la sécurité des journalistes
  46. Les papes et la presse
  47. 70ème anniversaire d’un magazine catholique indonésien
  48. « SOS Médias Burundi »
  49. La Croix marque sa différence avec une nouvelle formule
  50. La revue Relations entièrement numérisée
  51. La MONUSCO forme 20 professionnels des médias en éthique et déontologie
  52. Un journaliste burundais honoré en France
  53. Deux journalistes de CCTV interpellés puis relâchés
  54. Africanews, le nouveau média panafricain
  55. Protection des journalistes au Sud-Kivu
  56. Appel pour empêcher l’extradition d’un journaliste burundais
  57. « Les patrons de presse doivent combattre l’inégalité du genre »
  58. L’Equateur célèbre la Journée des Journalistes
  59. Bilan annuel de Reporter sans Frontières
  60. L’agence de presse missionnaire Misna ferme ses portes
  61. 30 journalistes congolais sensibilisés au respect de la déontologie pendant les élections
  62. Un concours pour les journalistes sur l’équité et droits de l’enfant
  63. Bilan annuel de Reporters sans Frontières
  64. 10ème anniversaire d’Agahi, premier hebdomadaire catholique en urdu.
  65. Novembre noir pour les journalistes brésiliens
  66. Lueurs, un nouveau magazine interconfessionnel
  67. L’ONU recense 41 cas d’atteinte à la liberté d’expression en RDC
  68. Écran noir et silence radio contre les violences sur les journalistes au Niger
  69. Un « Pèlerin » plus vif, plus étonnant
  70. RSF condamne la censure du International New York Times
  71. Les difficultés parfois tragiques de couvrir l’environnement
  72. Appel pour le Prix Médias 2016 pour jeunes journalistes
  73. La liberté de presse togolaise menacée par un nouveau code pénal
  74. Journée pour l’élimination de la violence faite aux femmes : les journalistes victimes aussi
  75. Formation de journalistes en vue de la visite du Pape en Ouganda
  76. Prix Claude-Masson de l’AMéCO décerné à Josée Blanchette et Benoit Lacroix
  77. Les journalistes congolais mobilisés contre l’agression de leur consœur de RTVS1
  78. Des journaux du Nagaland protestent contre « Les fusiliers de l’Assam » avec des Unes blanches.
  79. Vida Nueva, le magazine espagnol de l’archidiocèse de Los Angeles, récompensé
  80. Les médias et les demandeurs d’asile en Australie
  81. Mobilisation pour les journalistes en RDC
  82. Changement climatique en Afrique : Un guide pour les journalistes africains
  83. Anthony Bellanger, nouveau Secrétaire général de la FIJ
  84. Le mensuel « le messager de Saint-Antoine » au Canada existe depuis 120 ans
  85. Trois directeurs de médias boliviens revendiquent la liberté de la presse
  86. Reportage sur les problématiques des jeunes indigènes péruviens
  87. Le journalisme est-il menacé ?
  88. Campagne globale pour mettre fin à l’impunité des crimes de journalistes
  89. “En la mirada del Otro”, collection photographique sur les Missions Salésiennes en Equateur
  90. Le journalisme d’investigation existe aussi en Afrique !
  91. Le Bangladesh est critiqué pour son impunité face aux meurtres de blogueurs
  92. Présence, une nouvelle agence de presse canadienne
  93. Le prix Nobel de littérature attribué à une journaliste
  94. Journalistes, des indésirables qui dérangent !
  95. Ethique et journalisme : réflexion sur la photographie de morts
  96. France : La presse catholique française unit ses forces.
  97. Malaisie : un journal catholique s’autocensure
  98. Philadelphia : 200 journalistes se sont réunis au séminaire sur le Pape François.
  99. Au congrès de la Catholic Press Association en Amérique du Nord
  100. SIGNIS Services Rome présente le "Reporter Kit"
  101. "La Croix" fête son 40 000e numéro

Trois directeurs de médias boliviens revendiquent la liberté de la presse

La Paz, Bruxelles, 29 octobre 2015 (PCCS/SIGNIS). Les directeurs de Erbol, Página Siete et ANF, qui ont été accusés par le vice-président, Álvaro García Linera, de « médias de l’opposition » ont revendiqué ce lundi le droit à la liberté de la presse et ont signalé que leurs médias ne faisaient que « chercher la vérité », un travail qui, certainement, dérange les autorités.

Álvaro García Linera assure que les trois médias cités sont « pour ceux de droite et les opposants » et que cela fait deux mois qu’ils sont en campagne pour promouvoir le rejet du référendum de février 2016 pour éviter la réforme constitutionnelle qui autoriserait une réélection du président Evo Morales.

Interviewé par ATB, on lui a demandé s’il était préoccupé par les résultats de la dernière enquête publiée dans le journal Pagina Siete, qui montrent que le parti au pouvoir ne disposerait pas d’un avantage considérable. Linera a répondu « non, cela vient de Página Siete donc cela ne nous préoccupe pas, parce que l’on sait que c’est un média appartenant à l’idéologie de l’opposition ». Il a ajouté que Página Siete appartient à un ancien employé de l’ancien président Gonzalo Sánchez de Lozada, Raúl Garáfulic. Pourtant, Garáfulic nie avoir jamais travaillé pour l’ancien président.

« Cela ne nous préoccupe pas, ils ont toujours agi comme cela, il y a une sorte de coalition de droite ultraconservatrice des médias. Les médias de droite et d’opposition, c’est Erbol, Página Siete et l’Agence Fides (ANF) » a-t-il ajouté. « Ainsi, les informations que nous y trouvons, on sait qu’elles font partie de la campagne de l’opposition. Ils sont déjà en campagne, nous avons à peine fait un tract, eux cela fait plusieurs mois qu’ils luttent contre la réélection ».

Le directeur de ANF, le père Sergio Montes, assure que l’agence a développé pendant 52 ans le même journalisme, peu importe le régime dictatorial ou démocratique, travaillant « pour la vérité et l’indépendance. Si ce désir de chercher la vérité dérange quelqu’un, je suis content. Je suis content que dire la vérité, avec impartialité et indépendance, dérange le pouvoir, je peux dire que l’on fait notre travail (…). Si on dérange le pouvoir, c’est probablement parce que l’on met le doit là où on veut arriver, à la recherche de la vérité ».

« Nous sommes un média indépendant mais nous avons des principes inspirés de la Compagnie de Jésus, ce qui implique que nous sommes souvent critiques, envers les institutions ou les personnes, mais pas par simple désir de critiquer, mais afin de trouver la vérité »

Le prêtre ajoute que « à un pâté de maison du Palais du Gouvernement, on trouve encore des gens mendier tous les jours, cette réalité est un cri de justice, contre tous les déchets créés lors des campagnes et des actions promotionnelles ».

Sue le même sujet, le directeur de Página Siete, Juan Carlos Salazar s’est demandé : « une coalition de médias pour l’opposition ? La seule que je connaisse est celle des médias gouvernementaux. Página Siete ne fait pas du journalisme d’opposition, mais fait du journalisme, à la différence des médias étatiques qui font de la propagande avec les impôts des Boliviens ». Salazar ajoute que Página Siete n’est pas en campagne, ni pour, ni contre quelqu’un ou quelque chose. « Oui, les articles amènent à un débat collectif, quelque chose que les médias dirigés ou télé-dirigés par le gouvernement ne peuvent faire ».

De son côté, le directeur de la Red Erbol, Augusto Peña, a souligné que ce média ne se considérait ni comme un « média d’opposition ni gouvernemental, ce n’est pas notre rôle ». Il a déclaré que le but de ce média était « de donner la vérité. Nous luttons pour la revendication des droits des secteurs exclus. Nous gardons cette mission en tête dans chacune des informations que nous transmettons ».

SIGNIS

imprimer l’article