englishespagñolfrançais
Médias & culture
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Les radios et TV mexicaines s’engagent dans la lutte contre les violences faites aux femmes
  2. Informer, Engager, Enquêter : les médias en temps de crise humanitaire
  3. ONU-Femmes dévoile un nouveau Pacte médiatique
  4. Comment l’industrie des contenus audiovisuels et numériques intègre l’expérience culturelle des utilisateurs ?
  5. Le Pape dans les médias latino-américains
  6. Cinq dossiers médias à suivre en 2016
  7. Forum des médias sur le continent africain : « image et opportunités d’investissement ».
  8. L’UE appelle les médias congolais à vulgariser la COP21
  9. Création de l’Observatoire des médias et de la communication à Madagascar
  10. Suppression des magazines religieux de la Radio Télévision Suisse.
  11. 1ère édition du Prix francophone de l’innovation dans les médias
  12. Il faut plus de place pour les enfants noirs dans les médias brésiliens
  13. Décryptage de la consommation média en Afrique
  14. La 3e édition de l’étude médias 2015 à Kinshasa est enfin là
  15. Afrique : Le dépôt légal audiovisuel va devenir obligatoire dans la zone UEMOA
  16. Les Jeunes sud-Coréens en mission avec des Smartphones
  17. DR Congo : Nouvelle salle de formation à la culture médiatique dans l’ Archidiocese de Bukavu
  18. Venezuela : L’évêque Lückert León s’exprime au sujet des médias dans son pays
  19. Quel est le rôle des médias religieux ?
  20. La communication et l’importance de l’intermédiaire ou de l’oralité
  21. Les médias catholiques de Belgique francophones s’unissent pour mieux se développer
  22. 13ème édition du festival des musiques sacrées de Fès (Maroc)

1ère édition du Prix francophone de l’innovation dans les médias

Bruxelles, Kinshasa, 17 novembre 2015 (SIGNIS/Patrick Ndungidi/ Adiac-Congo). Le prix est une initiative de l’OIF, de RFI et de RSF et sera remis en mars 2016. Il récompensera les innovations dans les contenus, les usages et dans les modèles économiques ou d’organisation.

Ce prix, selon les organisateurs, s’adresse à tous les médias (radio, télévision, presse écrite et nouveaux médias) des 57 États et gouvernements, membres de la Francophonie ayant développé des offres innovantes prenant en compte les nouveaux modes de consommation et d’accès à l’information. Les lauréats bénéficieront d’une dotation de 10 000 euros (1er prix), 6 500 euros (2e prix) et 3 500 euros (3e prix) destinée à consolider le développement de leur entreprise. Ils seront désignés par un jury composé de représentants des partenaires ainsi que de personnalités issues du monde des médias francophones.

Trois domaines d’innovation

Trois domaines d’innovation sont visés par ce prix.

  • D’abord, l’innovation éditoriale : les initiatives sur les contenus, en fonction des contextes locaux, dans la manière dont l’information est sélectionnée, hiérarchisée (sujets traités), mise en langage (angles choisis, tonalité) et/ou présentée (graphisme/design, formats, data journalisme, enrichissement de l’information), éventuellement à travers un projet éditorial défini qui aurait pour ambition d’apporter une lecture nouvelle de l’information. La volonté d’atteindre certains publics déterminés, et notamment les jeunes, à travers des contenus, peut également être considérée comme une innovation éditoriale.
  • Ensuite, l’innovation dans les usages : les initiatives innovantes du point de vue des « usagers » permettant, globalement, de favoriser l’accessibilité aux contenus d’information sur tous les supports (ex : téléphones mobiles), compte tenu des réalités sociologiques locales, ainsi que l’interactivité des publics avec le média sur les informations diffusées, en fonction du média mobilisé.
  • Et enfin, l’innovation dans les modèles économiques des médias et leurs modes d’organisation : les initiatives innovantes dans la manière dont le média s’assure tant de son financement et de sa rentabilité (ex : financement collaboratif, publicité innovante, accès payant innovant), que de l’élaboration des contenus (ex : modèles participatifs ou contributifs).

Pour être candidat, le média doit remplir plusieurs conditions, à savoir être établi dans un des pays membres de l’OIF, communiquer ses contenus en langue française, avoir l’information comme activité principale (le divertissement, la fiction et le sport ne sont pas concernés), ne pas être un blogue ou son équivalent reflétant uniquement des opinions personnelles et être indépendant de tout parti politique ou association confessionnelle.

À travers cette première édition du Prix francophone de l’innovation dans les médias, l’OIF, RFI et RSF souhaitent encourager un secteur en pleine évolution, incubateur d’idées et de talents. L’innovation, indique-t-on, doit contribuer à renforcer la liberté de la presse et le droit à l’information des populations, valeurs défendues par les trois organisations, ci- dessus citées.

Les candidatures sont ouvertes depuis le 15 septembre jusqu’au 15 décembre 2015 sur les sites internet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de Radio France internationale (RFI) ainsi que de Reporters sans frontières (RSF).

SIGNIS

imprimer l’article