englishespagñolfrançais
Médias & culture
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Les radios et TV mexicaines s’engagent dans la lutte contre les violences faites aux femmes
  2. Informer, Engager, Enquêter : les médias en temps de crise humanitaire
  3. ONU-Femmes dévoile un nouveau Pacte médiatique
  4. Comment l’industrie des contenus audiovisuels et numériques intègre l’expérience culturelle des utilisateurs ?
  5. Le Pape dans les médias latino-américains
  6. Cinq dossiers médias à suivre en 2016
  7. Forum des médias sur le continent africain : « image et opportunités d’investissement ».
  8. L’UE appelle les médias congolais à vulgariser la COP21
  9. Création de l’Observatoire des médias et de la communication à Madagascar
  10. Suppression des magazines religieux de la Radio Télévision Suisse.
  11. 1ère édition du Prix francophone de l’innovation dans les médias
  12. Il faut plus de place pour les enfants noirs dans les médias brésiliens
  13. Décryptage de la consommation média en Afrique
  14. La 3e édition de l’étude médias 2015 à Kinshasa est enfin là
  15. Afrique : Le dépôt légal audiovisuel va devenir obligatoire dans la zone UEMOA
  16. Les Jeunes sud-Coréens en mission avec des Smartphones
  17. DR Congo : Nouvelle salle de formation à la culture médiatique dans l’ Archidiocese de Bukavu
  18. Venezuela : L’évêque Lückert León s’exprime au sujet des médias dans son pays
  19. Quel est le rôle des médias religieux ?
  20. La communication et l’importance de l’intermédiaire ou de l’oralité
  21. Les médias catholiques de Belgique francophones s’unissent pour mieux se développer
  22. 13ème édition du festival des musiques sacrées de Fès (Maroc)

Création de l’Observatoire des médias et de la communication à Madagascar

Genève, Bruxelles, 24 novembre 2015 (Agence Ecofin/SIGNIS). Analyser les pratiques médiatiques à Madagascar, former les professionnels de l’information mais aussi améliorer la qualité et l’indépendance de la presse malgache. Voilà les missions du nouvel Observatoire des médias et de la communication, qui vient d’être créé sur la Grande Ile.

JPEG - 16.4 ko
Monique Rakotoanosy

Sur les antennes de Radio France International (RFI), la présidente et fondatrice de l’observatoire, Monique Rakotoanosy, regrette que se soit évanoui l’espoir d’une construction démocratique depuis la libéralisation des médias en 1990. « Au-delà des médias d’Etat, il y a eu des médias privés : ça a libéré la parole, libéré l’expression », note Monique Rakotoanosy, mais l’enseignant-chercheur qu’elle est, regrette l’existence de divers problèmes : « La précarité des journalistes, la soumission malgré eux à une logique de rendement, le fait que la majorité des médias sont aux mains de patrons de presse aux ambitions politiques : tout cela crée pour moi un climat de confusion. »

Le challenge de l’observatoire est de veiller à l’application des lois et d’encourager l’élaboration de nouveaux textes en relation avec l’évolution technologique et les nouveaux modèles médiatiques.

SIGNIS

imprimer l’article