englishespagñolfrançais
Cinéma
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Nouveau film sur le Patriarche copte orthodoxe Shénouda III
  2. Pratiques du documentaire en Afrique : un colloque international
  3. « Cinéma et diversité » au Festival de Cannes
  4. Les femmes sans tête d’Hollywood
  5. Les journées cinématographiques de la femme africaine de l’image
  6. La Passion d’Augustine : SIGNIS France en partenariat avec KMBO
  7. Spotlight n’est pas un film anti-catholique
  8. Création d’une société de production féminine
  9. L’industrie cinématographique au Kenya
  10. Nouveau président de la Commission nationale d’évaluation des films de la Conférence épiscopale italienne
  11. Loi relative à l’industrie cinématographique en Cote d’Ivoire
  12. Les films pour les jeunes et les stéréotypes de genres
  13. Léonardo DiCaprio rencontre le Pape
  14. « L’homme qui répare les femmes » est enfin sorti en salle à Kinshasa
  15. Congrès de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (F.A.C.C)
  16. Du cinéma en famille !
  17. Le LAFF lance une nouvelle compétition pour les étudiants africains
  18. Un film sur le Pape François en salle en Italie le 3 décembre
  19. Un film sur Saint-Augustin en préparation.
  20. "Journée mondiale des toilettes" : l’accès aux sanitaires dans les films
  21. Un documentaire sur « Le P. Gaetano Nicosia, l’Ange des lépreux »
  22. Le film libanais « Waynon » aux Oscars 2016, ou lorsque la Culture célèbre la Mémoire
  23. Il y a quarante ans, Pasolini était assassiné
  24. Les autorités congolaises autorisent le film du Dr Mukwege
  25. Ioanis Nuguet, lauréat du prix La Croix du documentaire 2015
  26. Festival du film historique de Waterloo
  27. Insight Student filmmaker award 2015
  28. Le cinéma sud-coréen - Office de Hong Won-Chan
  29. "Excuse My French" : Vivre ensemble au Caire
  30. Sœur Oyo
  31. "Les Musées du Vatican 3D" : Visite filmée de l’une des plus grandes collections d’art de l’histoire
  32. Un nouveau site pour Mediafilm
  33. SIGNIS forme une nouvelle génération de jurés à Lyon
  34. Atelier SIGNIS pour une nouvelle génération de jurés à Lyon
  35. Le cinéma ambulant au Togo fête ses dix ans
  36. Sortie en France du film ’Des hommes et des dieux’, Prix oecuménique 2010 à Cannes
  37. Église et cinéma au Portugal : une histoire à faire
  38. Le retour de la 3D au cinéma : pourquoi faire ?
  39. H2Onews : "Slumdog Millionaire" applaudi par l’Osservatore Romano
  40. "Le cinéma au Togo a de l’avenir" : Entretien avec Madjé Ayité, réalisateur de "La bataille des absents"
  41. Séminaire de cinéma SIGNIS pour donner "Un visage aux sans visages"
  42. Moussa Sene Absa : "Tous mes films sont une ode musicale et veulent rendre humain"
  43. Le prix Humanum 2007 à "La vie des autres"
  44. Burundi : Films et cinéastes pour la paix
  45. SIGNIS-Roumanie organise le premier festival de films sur les droits de l’enfant à Bucarest
  46. "Le grand silence" reçoit le premier prix de la European Film Academy
  47. 12ème Semaine chrétienne du cinéma : le programme !
  48. Festival "Cinéastes et spiritualité" à Bruxelles
  49. Le cinéaste Zhang Yuan reçoit le prix Bresson des mains de Mgr Foley
  50. 9ème Festival du cinéma chrétien à Montpellier
  51. Prix Humanum 2005

Les journées cinématographiques de la femme africaine de l’image

Ouagadougou, 14 avril 2016 (Africanews). Lors de la quatrième édition des journées cinématographiques de la femme africaine de l’image (JCFA), des femmes africaines cinéastes se sont réunies en mars à Ouagadougou au Burkina Faso. L‘événement vise à accroître leur participation dans le cinéma et leur donner une plate-forme pour leur permettre de raconter leurs propres histoires.

Les JCFA se déroulent dans le cadre du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), qui se tient tous les deux ans au Burkina Faso. Le but de ces journées est d’examiner et de promouvoir la contribution des femmes africaines réalisatrices au cinéma.

Pour cette quatrième rencontre, plus de 37 films produits par des femmes de 20 pays différents ont été présentés. Lors des éditions précédentes du FESPACO, les films et entrées de documentaires des cinéastes femmes étaient rares.

Habibou Zoungrana, cinéaste burkinabè, milite en faveur d’une participation féminine maximale dans la réalisation des films, en particulier dans les coulisses : « Vous savez, le travail de cinéma est un travail à la chaîne, c’est un travail d‘équipe et chacun apporte sa contribution, chacun apporte sa pierre. Et au niveau de nos pays, les comédiens et les comédiennes doivent beaucoup apporter aux films. Et généralement, on n’a pas d‘école de formation de comédiens. Donc, c’est une occasion pour qu’on fasse un clin d‘œil à ces femmes qui se battent jour et nuit pour porter nos projets, pour porter nos films par leurs jeux et par leurs talents ».

En dépit des difficultés d’accès au financement, Zoungrana espère que les femmes se serviront de cette plate-forme pour raconter leurs propres histoires d’une manière qui les honore. « Mon souhait est que ces JCFA perdurent et qu’il y ait beaucoup plus de femmes invitées ; que ce soient des techniciennes, des réalisatrices, des comédiennes et toutes celles qui rentrent dans la chaîne de fabrication du film » a-t-elle ajouté.

Au cours de l‘événement de quatre jours, en plus de la projection de films, il y a eu des master-class, des panels, des conférences, des ateliers et de nombreux échanges.

SIGNIS

imprimer l’article