englishespagñolfrançais
Cinéma
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Nouveau film sur le Patriarche copte orthodoxe Shénouda III
  2. Pratiques du documentaire en Afrique : un colloque international
  3. « Cinéma et diversité » au Festival de Cannes
  4. Les femmes sans tête d’Hollywood
  5. Les journées cinématographiques de la femme africaine de l’image
  6. La Passion d’Augustine : SIGNIS France en partenariat avec KMBO
  7. Spotlight n’est pas un film anti-catholique
  8. Création d’une société de production féminine
  9. L’industrie cinématographique au Kenya
  10. Nouveau président de la Commission nationale d’évaluation des films de la Conférence épiscopale italienne
  11. Loi relative à l’industrie cinématographique en Cote d’Ivoire
  12. Les films pour les jeunes et les stéréotypes de genres
  13. Léonardo DiCaprio rencontre le Pape
  14. « L’homme qui répare les femmes » est enfin sorti en salle à Kinshasa
  15. Congrès de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (F.A.C.C)
  16. Du cinéma en famille !
  17. Le LAFF lance une nouvelle compétition pour les étudiants africains
  18. Un film sur le Pape François en salle en Italie le 3 décembre
  19. Un film sur Saint-Augustin en préparation.
  20. "Journée mondiale des toilettes" : l’accès aux sanitaires dans les films
  21. Un documentaire sur « Le P. Gaetano Nicosia, l’Ange des lépreux »
  22. Le film libanais « Waynon » aux Oscars 2016, ou lorsque la Culture célèbre la Mémoire
  23. Il y a quarante ans, Pasolini était assassiné
  24. Les autorités congolaises autorisent le film du Dr Mukwege
  25. Ioanis Nuguet, lauréat du prix La Croix du documentaire 2015
  26. Festival du film historique de Waterloo
  27. Insight Student filmmaker award 2015
  28. Le cinéma sud-coréen - Office de Hong Won-Chan
  29. "Excuse My French" : Vivre ensemble au Caire
  30. Sœur Oyo
  31. "Les Musées du Vatican 3D" : Visite filmée de l’une des plus grandes collections d’art de l’histoire
  32. Un nouveau site pour Mediafilm
  33. SIGNIS forme une nouvelle génération de jurés à Lyon
  34. Atelier SIGNIS pour une nouvelle génération de jurés à Lyon
  35. Le cinéma ambulant au Togo fête ses dix ans
  36. Sortie en France du film ’Des hommes et des dieux’, Prix oecuménique 2010 à Cannes
  37. Église et cinéma au Portugal : une histoire à faire
  38. Le retour de la 3D au cinéma : pourquoi faire ?
  39. H2Onews : "Slumdog Millionaire" applaudi par l’Osservatore Romano
  40. "Le cinéma au Togo a de l’avenir" : Entretien avec Madjé Ayité, réalisateur de "La bataille des absents"
  41. Séminaire de cinéma SIGNIS pour donner "Un visage aux sans visages"
  42. Moussa Sene Absa : "Tous mes films sont une ode musicale et veulent rendre humain"
  43. Le prix Humanum 2007 à "La vie des autres"
  44. Burundi : Films et cinéastes pour la paix
  45. SIGNIS-Roumanie organise le premier festival de films sur les droits de l’enfant à Bucarest
  46. "Le grand silence" reçoit le premier prix de la European Film Academy
  47. 12ème Semaine chrétienne du cinéma : le programme !
  48. Festival "Cinéastes et spiritualité" à Bruxelles
  49. Le cinéaste Zhang Yuan reçoit le prix Bresson des mains de Mgr Foley
  50. 9ème Festival du cinéma chrétien à Montpellier
  51. Prix Humanum 2005

Pratiques du documentaire en Afrique : un colloque international

Toronto, 13 juin 2016 (Université Toronto). Les 19 et 20 janvier 2017, à l’Université de Toronto, au Canda, aura lieu le colloque international sur les pratiques documentaires en Afrique, organisé par Suzanne Crosta (McMaster University), Sada Niang (University of Victoria) & Alexie Tcheuyap (University of Toronto). La conférencière invitée sera Sheila Petty, de l’Université de Regina, Canada.

« Depuis les années 1970, la production cinématographique africaine a subi des métamorphoses illustrées par de nombreux chercheurs. Vu la couverture médiatique et le nombre croissant d’études consacrées au cinéma de fiction, ce colloque mettra l’emphase sur l’émergence, la diversité et les mutations du documentaire. »

En effet, si la généralisation et la « démocratisation » de la pratique documentaire depuis quelques décennies sont largement attribuables aux nouvelles transformations technologiques, on peut également constater que bon nombre de longs métrages nationalistes déployaient des formes esthétiques proches de ce genre.

Par ailleurs, lorsqu’on sait que dans les pays développés, les documentaires ont connu un nouveau souffle en grande partie par leurs projections dans les salles de cinéma, on peut s’interroger sur cette spécificité africaine par laquelle le genre se déploie dans un contexte où les salles se raréfient, surtout en Afrique noire francophone.

L’essor du documentaire peut donc s’expliquer par un certain nombre de facteurs dont 1) la transition du film à la vidéo et les économies qui s’ensuivent ; 2) l’entrée en scène d’une voix distincte chez les femmes documentaristes dans un domaine autrefois presqu’exclusivement dominé par les hommes (Tcheuyap, 2010) ; 3) l’ouverture « démocratique » des années 1990 avec de nouveaux discours politiques et sociaux ; 4) la formation de nombreux documentaristes en Afrique francophone et lusophone par l’association Ardèche Images (« l’école AfricaDoc ») ; 5) plus récemment, le développement de nombreux récits sur la présence chinoise en Afrique.

C’est dans ce contexte que le colloque Pratiques du documentaire en Afrique voudrait déterminer les modalités d’émergence et de développement de ce genre en Afrique. Vu que les travaux sur la fiction triomphent dans les recherches cinématographiques, ce colloque veut examiner les dynamiques historiques, politiques, sociologiques, économiques et culturelles ayant facilité la survenue des documentaires autrefois largement tributaires de discours anthropologiques. Il voudrait aussi évaluer l’entrée en scène des documentaristes de diverses générations dont la formation, la mobilité et les regards sur les enjeux sociaux, politiques et environnementaux témoignent d’une certaine richesse, d’une cohérence discursive, esthétique et éthique.

Parmi les questions à explorer pendant le colloque et sans se limiter à celles qui suivent, on pourrait relever :

  • Théorie et pratique du documentaire en Afrique
  • Fiction et documentaire : frontières et distances
  • Histoire et documentaire
  • Documentaire et esthétique du témoignage
  • Nouvelle économie politique du documentaire
  • Les nouvelles technologies : une chance pour le documentaire ?
  • Écocritique et documentaire
  • Internet et nouvelles plateformes de distribution
  • Le documentaire : catalyseur de la diversité culturelle et linguistique
  • Le documentaire : un genre plus « féminin » ?
  • Organisations non gouvernementales et « commandes de documentaires » : enjeux politiques et éthiques.
  • Le documentaire : un genre « fatalement militant » ?

Les communications peuvent se faire en français ou en anglais. Cependant, des textes découlant de cette rencontre, seuls ceux rédigés en anglais seront considérés pour publication. Les propositions de communication, ainsi qu’une brève note biographique peuvent être envoyées à africadoc@utoronto.ca.

La date limite de réception des propositions de communication est le 15 septembre, 2016. Il n’y aura pas de frais d’inscription à la conférence, du café ou des sandwiches seront disponibles. Mais il est attendu que les participants se prennent entièrement en charge.

SIGNIS

imprimer l’article