englishespagñolfrançais
Médias & culture
imprimer l’article


Dans la même rubrique
  1. Les radios et TV mexicaines s’engagent dans la lutte contre les violences faites aux femmes
  2. Informer, Engager, Enquêter : les médias en temps de crise humanitaire
  3. ONU-Femmes dévoile un nouveau Pacte médiatique
  4. Comment l’industrie des contenus audiovisuels et numériques intègre l’expérience culturelle des utilisateurs ?
  5. Le Pape dans les médias latino-américains
  6. Cinq dossiers médias à suivre en 2016
  7. Forum des médias sur le continent africain : « image et opportunités d’investissement ».
  8. L’UE appelle les médias congolais à vulgariser la COP21
  9. Création de l’Observatoire des médias et de la communication à Madagascar
  10. Suppression des magazines religieux de la Radio Télévision Suisse.
  11. 1ère édition du Prix francophone de l’innovation dans les médias
  12. Il faut plus de place pour les enfants noirs dans les médias brésiliens
  13. Décryptage de la consommation média en Afrique
  14. La 3e édition de l’étude médias 2015 à Kinshasa est enfin là
  15. Afrique : Le dépôt légal audiovisuel va devenir obligatoire dans la zone UEMOA
  16. Les Jeunes sud-Coréens en mission avec des Smartphones
  17. DR Congo : Nouvelle salle de formation à la culture médiatique dans l’ Archidiocese de Bukavu
  18. Venezuela : L’évêque Lückert León s’exprime au sujet des médias dans son pays
  19. Quel est le rôle des médias religieux ?
  20. La communication et l’importance de l’intermédiaire ou de l’oralité
  21. Les médias catholiques de Belgique francophones s’unissent pour mieux se développer
  22. 13ème édition du festival des musiques sacrées de Fès (Maroc)

Informer, Engager, Enquêter : les médias en temps de crise humanitaire

Panama, 13 juillet 2016 (Unesco). Demain et vendredi, au Panama, l’Unesco organise un atelier intitulé « Informer, Engager, Enquêter : Enseignements tirés de l’épidémie du virus Zika ». « L’objectif principal de cet atelier régional est de renforcer le potentiel des médias en situation de crise afin de multiplier l’efficacité des plans de préparation et d’aide humanitaire en cas de catastrophe », peut on lire sur le site de l’Unesco.

Trois sessions couvriront chacune un angle spécifique concernant la communication des risques : comment communiquer la connaissance scientifique au travers des médias, s’assurer qu’elle atteigne les bonnes personnes et garantir que ces dernières comprendront pleinement et réagiront en fonction ? Comment les travailleurs humanitaires peuvent-ils efficacement atteindre et engager les populations affectées au travers des médias ? Comment différencier le journalisme indépendant de la communication persuasive et préserver les principes des médias en situation d’urgence et de catastrophe ?

Chaque discussion permettra de dégager des opportunités concrètes pour encourager une action coordonnée entre les organisations humanitaires, les Nations Unies et les médias afin de mieux prévenir et mettre fin aux crises de tout type.

Des radiodiffuseurs publics, privés et associatives (Association Internationale de Radiodiffusion, Association Mondiale des Radiodiffuseurs Communautaires, Cadena Ser, Fédération Mondiale des Journalistes Scientifiques, Radio France Internationale, TV Globo, Voice of America), ainsi que plusieurs agences des Nations Unies (Banque Mondiale, BCAH, FAO, FNUAP, UNICEF, PNUD, UNIDSR) et des organisations humanitaires majeures (Médecins du Monde, Plan International, Refugee Education Trust, Save the Children, World Vision), ont déjà confirmé leur participation.

SIGNIS

imprimer l’article