Rome, 1er Mars, 2014 (SIGNIS) - Gustavo Andújar, de Cuba, a été élu nouveau Président de SIGNIS. C'est la première fois que l'association a un président venu d'Amérique Latine. Frank Frost, des États-Unis, et Lawrence John Sinniah, de Malaisie, ont été élus Vice-présidents.

Critique et journaliste de cinéma au sein d'OCIC Cuba depuis les années soixante, Gustavo Andújar est devenu Président de l'association en 1994, menant OCIC, puis SIGNIS Cuba dans un processus de développement très dynamique. Vice-président de SIGNIS depuis 2005, Gustavo travaille à l'archidiocèse de La Havane et a participé activement à de nombreux congrès et séminaires de communication, au niveau continental et au niveau mondial.

Frank Frost est un producteur reconnu de documentaires pour la télévision établi dans la région de Washington DC. Avant de fonder sa propre société, Frank Frost Productions, Frost a travaillé pendant huit ans comme Directeur créatif au sein de la conférence épiscopale des Etats-Unis. En parallèle, il a mené une longue carrière en tant que journaliste et critique de cinéma, et est l'un des co-fondateurs de la National Film Retreat.

Pionnier de l'éducation aux médias en Malaisie, Lawrence John Sinniah (alias Eljay) est le Président sortant de SIGNIS Asie et le coordinateur des programmes internationaux de SIGNIS dans le domaine de l'Education aux médias et du projet des Vidéo-Journalistes. Il est actuellement consultant créatif au sein de Public Media Agency à Kuala Lumpur.

L'Assemblée de Délégués de SIGNIS s'est tenue à Rome, ce samedi 1er mars, dans le cadre du Congrès Mondial de l'organisation qui a réunit 300 participants de 80 pays autour du thème "Les médias pour une culture de paix : Créer des images avec la nouvelle génération". Avant l'Assemblée, les délégués et partenaires ont participé à une conférence de planification stratégique "Future Search" pour définir des objectifs et priorités pour l'organisation pour les prochaines années. Les membres ont souligné des sujets clés tels que l'inclusion et le dialogue avec les jeunes communicateurs, un effort permanent d'apprentissage et de partage d'expériences pour la bonne utilisation des médias, avec une attention spéciale à la culture digitale et aux dimensions sociale et spirituelle de la communication, y compris l'ouverture des esprits et des cœurs aux réalités et besoins des hommes et femmes de nos jours.