Bruxelles, 20 novembre 2009 (SIGNIS) - "Nous sommes les enfants du monde. Ecoutez-vous nos voix ?" Tel est l'appel lancé par une centaine d'enfants lors du dernier Congrès Mondial de SIGNIS à Chiang Mai, Thaïlande.

Sur le thème "Les médias pour une culture de paix: Droits de l'enfant, une promesse pour l'avenir", le Congrès a accueilli plus de 650 participants et la contribution active de 10 jeunes vidéo-journalistes de différents pays d'Asie ainsi qu'une centaine d'enfants d'écoles de la région de Chiang Mai.

"Les enfants grandissent dans un monde digital. En tant que professionnels catholiques des médias, il est de notre responsabilité de s'assurer que leurs droits soient respectés et leurs voix entendues," a déclaré le Président de SIGNIS Augustine Loorthusamy.

C'est pourquoi, en réponse à l'appel de ces enfants, et en tant qu'association mondiale de communicateurs catholiques et de professionnels des médias, nous faisons le serment de faire des droits de l'enfant une priorité constante dans notre travail.

Nous réaffirmons notre engagement, en partenariat avec d'autres organisations telles que le Bureau International Catholique de l'Enfance (BICE), la Coalition de la Décennie pour une culture de la paix, le Sommet mondial des médias pour enfants (Karlstad 2010) notamment, de promouvoir les droits de l'enfant dans et à travers les médias.

Le 20 novembre de cette année marque le 50ème anniversaire de l'adoption par les Nations Unies de la Déclaration des droits de l'enfant et le 20ème anniversaire de la Convention relative aux droits de l'enfant.

En ce jour, nous nous engageons donc à agir pour :

- Favoriser l'accès des enfants aux médias, notamment aux nouveaux médias, et leur droit à la liberté d'expression (Convention, Art.13)

- Promouvoir et soutenir l'éducation aux médias à tous les niveaux et à tous les âges pour que les enfants aient la possibilité d'apprendre à utiliser les médias de manière raisonnée et créative (Convention, Art.17)

- Contribuer aux efforts pour protéger les enfants des contenus dommageables et violents dans les médias (Convention, Art.17, 34, 36)

- Observer la représentation des enfants dans les médias et promouvoir la mise en œuvre des Principes pour des reportages éthiques sur les enfants de l'UNICEF (Convention, Art.17)

- Encourager et permettre la participation des enfants dans les médias pour que leurs voix puissent être entendues (Convention, Art.12, 31)

- Encourager les médias à accorder une plus grande attention aux droits de l'enfant et à faire connaître et combattre les violations des droits de l'enfant (Convention, Art.17)