17 juillet 2021 (SIGNIS / INTERFILM). Le Jury oecuménique de Cannes 2021 a attribué son prix au film japonais Drive My Car de Ryusuke Hamaguchi et une mention spéciale à Hytty no 6 (Compartiment no 6) du Finlandais Juho Kuosmanen.

Après avoir été annulé l’année dernière à cause de l’épidémie de Covid19, le 74ème Festival de Cannes débute cette année, en réel et sur place, le 6 juillet 2021 avec le film Annette de Leos Carax, avec Marion Cotillard et Adam Driver dans les rôles principaux. Le Jury œcuménique attribuera son prix parmi les 24 films de la Compétition internationale.

Drive My Car est une adaptation d'un extrait du recueil Des hommes sans femmes de Haruki Murakami. Alors qu'il n'arrive toujours pas à se remettre d'un drame personnel, Yusuke Kafuku, acteur et metteur en scène de théâtre, accepte de monter Oncle Vania dans un festival, à Hiroshima. Il y fait la connaissance de Misaki, une jeune femme réservée qu'on lui a assignée comme chauffeure. Au fil des trajets, la sincérité croissante de leurs échanges les oblige à faire face à leur passé.

Le Jury a récompensé le film pour sa méditation poétique sur le pouvoir de guérison de l'art et des mots vers le pardon et l'acceptation. Ce film dépeint, à l'aide d'images puissantes d'un long voyage, le message universel selon lequel il est possible de surmonter les barrières de communication que sont les conventions, la classe sociale, la nationalité et le handicap.

Dans Hytty nro 6, une jeune finlandaise prend un train à Moscou pour se rendre sur un site archéologique en mer arctique. Elle est contrainte de partager son compartiment avec un inconnu. Cette cohabitation et d’improbables rencontres vont peu à peu rapprocher ces deux êtres que tout oppose.

Le Jury a choisi le film pour son regard bienveillant sur la rencontre entre deux personnes blessées qui ne se choisiraient pas, même comme voisins.  Tous deux surmontent la solitude en faisant un pas de plus vers l'autre difficile.

Hytty no6 a aussi reçu le Grand Prix du Jury international présidé par Spike Lee, ex-aequo avec Ghareman (Un héros) de Asghar Farhadi, tandis que Drive my car a aussi reçu le Prix du meilleur scénario. La Palme d'or a été décernée à Titane de Julia Ducournau (France, Belgique 2021), et le Prix du meilleur réalisateur à Leos carax pour son film Annette