Rome, 29 septembre 2019 (Vatican News / COMECE) Ce dimanche,  le pape François a célébré la Sainte Messe à l'occasion de la Journée mondiale du migrant et du réfugié (JMMR) 2019. 

Le pape François a fait de la lutte pour les droits des migrants et des réfugiés l'un des points centraux de son pontificat. « En nous intéressant à eux, nous nous intéressons aussi à nous et à tous ; en prenant soin d'eux, nous grandissons tous ; en prenant soin d’eux, nous grandissons tous ; en les écoutant, nous laissons aussi parler cette part de nous que nous gardons peut-être cachée parce qu’aujourd’hui, elle n’est pas bien vue », avait-il déclaré.

Dans son homélie, le Pape nous a rappelé « qu’il ne s'agit pas seulement des migrants ». « Aimer son prochain comme soi-même veut dire s’efforcer de construire un monde plus juste, ressentir de la compassion pour la souffrance des frères et des sœurs, s’approcher d’eux, toucher leurs plaies, partager leurs histoires ; cela signifie se faire les prochains de tous les voyageurs malmenés et abandonnés sur les routes du monde, pour soulager leurs blessures et les conduire au lieu d’accueil le plus proche », a-t-il insisté.

Après la célébration de la messe, le pape François a inauguré une sculpture de bronze noir, grandeur nature, baptisée « Les anges inconscients », sur la place Saint-Pierre, qui représente un groupe de migrants et de réfugiés de différentes origines et de différentes périodes de l’histoire.

La section Migrants et Réfugiés du Saint-Siège mène une campagne de communication intitulée « Il ne s’agit pas seulement de migrants », qui comprend des réflexions, du matériel et des ressources photographiques et vidéo pour la promotion des activités pastorales sur les thèmes de la JMMR.

La campagne est divisée en sous-thèmes : « Il s'agit aussi de nos peurs », « Il s'agit de charité »« Il s'agit de notre humanité »« Il s'agit de n'exclure personne »« Il s'agit de mettre les derniers à la première place » et « Il s'agit de toute la personne, de toutes les personnes ».

La première Journée mondiale du migrant et du réfugié a été célébrée en 1914. Depuis lors, cette commémoration annuelle est devenue l'occasion d'exprimer notre préoccupation pour les personnes vulnérables en déplacement et de prier pour une prise de conscience accrue des opportunités offertes par la migration.

Le message du pape François est disponible dans son intégralité ici.