La ville bouillonnante de Kampala a été le théâtre d'un extraordinaire rassemblement de professionnels des médias catholiques à l'occasion de la Conférence de SIGNIS Afrique pour les médias catholiques. Organisée par SIGNIS Afrique en collaboration avec le Dicastère pour la promotion du développement humain intégral, la conférence avait pour but de renforcer les voix, de promouvoir la dignité humaine, la justice et la réconciliation à travers les outils puissants des médias modernes, le tout guidé par l'inspiration de l'Esprit Saint. 

L'événement a débuté par un émouvant discours de bienvenue prononcé par Helen Osman, Présidente de SIGNIS. Dans son exposé, elle a exprimé sa gratitude aux organisateurs d'avoir imaginé et réuni une assemblée aussi importante de professionnels des médias du monde entier. Peter Monthienvichienchai, Secrétaire Général de SIGNIS, a pris la parole lors de la session d'ouverture de la conférence sur le thème "Des reportages efficaces et efficients sur les migrants et les réfugiés". 

SIGNIS, comme l'a souligné le Père Walter Ihejirika, président de SIGNIS Afrique, a pour mission de transformer les cultures à la lumière de l'Évangile. Il y a au cœur de notre mandat une double mission. Tout d'abord, autonomiser les femmes dans leurs rôles de communicatrices en reconnaissant l'importance d'amplifier la voix des femmes dans les médias. Ensuite, nous concentrer sur l'éducation de la prochaine génération de communicateurs catholiques, afin d'assurer un avenir durable aux médias catholiques. Ces aspects étaient présents dans le thème de la conférence et se sont manifestés à l’évidence par la présence active et enthousiaste en particulier de jeunes femmes professionnelles des médias.

La question des migrations et de leur impact sur les communautés a été l'un des principaux aspects abordés lors de la conférence. Helen Osman a fait remarquer que la majorité des personnes qui se déplacent aujourd'hui sont des jeunes, et que les conséquences des migrations affectent de manière plus importante les femmes et les jeunes à la recherche de perspectives d'avenir et de moyens de subsistance dans différentes régions. 

La responsabilité de SIGNIS en tant qu'organisation de médias catholiques va au-delà de la simple reconnaissance de cette réalité. Nous nous efforçons de comprendre les implications de ces mouvements migratoires sur les cultures et les sociétés. Les expériences de ceux qui sont directement impactés par les migrations ont le plus de capacité à raconter les histoires les plus convaincantes. Ce sont les récits de leurs amis, de leurs familles et des autres membres de leurs communautés, des récits qui méritent d'être entendus et partagés. En donnant une voix à ceux qui sont touchés par les mouvements de population, les journalistes catholiques peuvent humaniser les données et les images liées aux migrations, en brossant un tableau plus nuancé et plus empathique. 

Helen Osman a souligné l'urgence pour les femmes de pouvoir relater les expériences d'autres femmes. Faisant le parallèle avec le voyage de la Vierge Marie en tant que personne déplacée, elle a souligné l'importance d'avoir des journalistes femmes partageant des histoires qui résonnent avec les défis uniques auxquels sont confrontées les femmes en mouvement. En tant que mère et grand-mère, elle a été profondément touchée par les difficultés que rencontrent les mères et les pères pour protéger leurs enfants pendant les migrations.

La conférence a servi de tremplin pour réunir les membres de SIGNIS de différentes parties du monde. Elle s'est avérée être un événement inspirant et dynamique qui a mis en lumière l'importance de la communication dans le monde d'aujourd'hui. En tant que journalistes catholiques, c'est notre défi et notre responsabilité de mettre au premier plan l'être humain et la compréhension, en racontant de manière vivante la vie de ceux qui sont affectés par les migrations. Ce faisant, nous pouvons combler le fossé entre les données et les émotions, entre les politiques et les personnes. La conférence a également servi de point de rencontre aux professionnels des médias afin qu'ils unissent leurs forces, embrassent la diversité et travaillent collectivement pour renforcer les voix et partager des histoires qui peuvent réellement transformer les cultures et les sociétés à la lumière de l'Évangile.