Saint-Domingue, République dominicaine (SIGNIS ALC). Les étudiants du programme de troisième cycle Laudato Si' ont organisé leur première projection de documentaire intitulée « EcoFilm Laudato Sí » dans le cadre de leur projet final de formation.

L'initiative a été rendue possible grâce au soutien d'Ana Bélgica Güichardo, membre fondateur de SIGNIS en République dominicaine, ancienne présidente de SIGNIS ALC et directrice de l'école de communication de la Pontificia Universidad Católica Madre y Maestra (PUCMM).

L'événement a permis de présenter le documentaire Herederos de nada (Héritiers de rien) de la réalisatrice et diplômée de la PUCMM Isabella Bretón sur la réalité de la vie dans les décharges de l'agglomération de Saint-Domingue, suivi d'une discussion sur la sensibilisation à l'écologie.

Ana Bélgica Güichardo a pris part au débat en abordant la valeur du message du pape François et la sauvegarde de l'environnement :

« Nous nous sommes engagés à sauver et à prendre soin de notre monde et, surtout, à prendre des mesures qui nous mèneront sur la voie de la conservation de notre planète Terre », a-t-elle déclaré. « Petit à petit, nous devons créer une prise de conscience, et nous devons faire connaître la réalité des décharges de notre pays. Nous devons comprendre la dynamique et l'état de vulnérabilité qui y existe. C'est pourquoi nous devons participer à des activités comme celle-ci, qui favorisent la prise de conscience écologique. »

Le programme de troisième cycle en spiritualité et communication pastorale avec une perspective écologique est le fruit d'une collaboration entre SIGNIS ALC, SIGNIS Venezuela, l'Université Catholique Andrés Bello (UCAB) et l'Institut de Théologie Religieuse (ITER). Il a pour mission de former des étudiants avec une conscience écologique, afin qu'ils soient à leur tour des acteurs de la sauvegarde de notre maison commune, la Terre.