Bruxelles, 7 avril 2020 (Organisation des Nations Unies / Organisation mondiale de la Santé). Alors que la maladie à coronavirus (COVID-19) continue de toucher de plus en plus de pays à un rythme toujours plus alarmant, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix veut, cette année, nous encourager à rester physiquement actifs malgré les mesures de confinement. 

 

Le sport a historiquement joué un rôle important dans toutes les sociétés, que ce soit sous la forme de compétitions, d'activités physiques ou de jeux. Mais le sport revêt aussi un rôle fondamental au sein des Nations Unies, en tant qu’outil puissant pour renforcer la fraternité et la coopération. C’est pourquoi, la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix se concentre cette année non seulement sur les bienfaits du sport sur la santé mais aussi sur sa capacité à rassembler et unir les individus. 

 

Le sport s'est révélé être un élément important pour promouvoir les objectifs de développement durable. Ce rôle est clairement reconnu dans le Programme de développement durable à l'horizon 2030, qui rappelle sa contribution croissante non seulement au développement et à la paix par la tolérance et le respect qu’il préconise, mais aussi à l’autonomisation des femmes et des jeunes, de l’individu et de la collectivité et à la réalisation des objectifs de santé, d’éducation et d’inclusion sociale dans leur ensemble.

 

Les Nations Unies (ONU) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) travaillent avec la FIFA pour soutenir la campagne #BeActive, lancée à l’occasion de la Journée internationale du sport pour le développement et la paix, et inviter chacun d’entre nous à rester #HealthyAtHome, tandis que toute la planète est réunie pour combattre l’épidémie de COVID-19 au quotidien.

 

« Nous sommes heureux de voir le football s’associer à la Journée internationale du sport pour le développement et la paix, à travers le hashtag #BeActive, et en invitant chacun à rester en bonne santé à la maison en cette période difficile », a déclaré le Secrétaire Général des Nations unies, António Guterres. « La FIFA a demandé à l’ensemble de la communauté du football, des associations membres aux clubs, en passant par les joueurs et les supporters, de mettre de côté leurs rivalités, de s'unir et de montrer que nous pouvons vaincre le coronavirus, si nous restons solidaires. C’est une leçon importante, qui nous servira à l’avenir. »

 

En 2013, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 6 avril comme Journée internationale du sport pour le développement et la paix, destinée à célébrer la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à l’adoption de modes de vie sains et à l’édification d’un monde pacifique.