Il y a trois ans, la Conférence épiscopale de Zambie a lancé un projet de télédiffusion appelé Lumen TV-Z avec le soutien financier de la Conférence épiscopale italienne, espérant « promouvoir la dignité humaine et des programmes pertinents pour l'évangélisation intégrale et le développement de la société zambienne ». En 2020, le Père Winfield Kunda a mené un projet de financement pour l'achat d'équipement de studio après avoir reçu des subventions de l’Oeuvre Pontificale de la Propagation de la Foi (OPPF) par le biais de SIGNIS. Dans cet article, il explique comment l'équipement reçu a soutenu la station de radiodiffusion dans ses efforts pour promouvoir la dignité humaine en communiquant la foi catholique.

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur l'impact humain que le projet a eu sur votre communauté ? 

Père Winfield Kunda : Les téléspectateurs de Lumen TV peuvent désormais regarder des programmes tels que la célébration de la messe depuis différents endroits en dehors des studios. Durant la pandémie de COVID-19, les téléspectateurs de Lumen TV Zambie ont pu profiter d'une nourriture spirituelle grâce aux programmes produits avec l'équipement que nous avons acheté.

 

Que pouvez-vous nous dire sur la communauté où le projet a eu lieu ?  

Lumen TV-Z diffuse dans la province de Lusaka, la capitale de la Zambie, et dans ses environs. Il s'agit d'une ville cosmopolite avec une communauté diversifiée provenant de différents milieux ethniques et tribaux. 

La langue officielle est l'anglais, mais le nyanja, un dialecte local de la province orientale de la Zambie, est également utilisé. La province de Lusaka compte le plus grand nombre de foyers (environ 717 000) et une population d'environ 3 126 500 habitants ; trente-huit pour cent des foyers possèdent un téléviseur. On estime à 1,5 million le nombre de catholiques dans la province. 

L'économie de la Zambie est tombée dans une profonde récession à la suite de la pandémie de COVID-19, qui a entraîné une détérioration sans précédent des secteurs clés de l'économie.

 

Quels étaient vos principaux objectifs avec ce projet ?

Notre principal objectif était de capturer et de diffuser du contenu en direct, comme des messes, des discussions entre religieux ou d'autres personnes, en dehors des studios. Auparavant, nous devions sortir, enregistrer, puis revenir au studio pour monter le matériel, ce qui signifiait que nous ne pouvions diffuser que du contenu déjà dépassé.

 

Y a-t-il une anecdote dont vous vous souvenez de ces derniers mois ? 

Lors de la mise en œuvre du projet, nous devions former notre personnel à l'utilisation de l'équipement, ce que nous avons fait. Cependant, nous avons rapidement réalisé que notre équipe technique avait besoin de plus de temps pour apprendre à utiliser l'équipement. Avec le soutien de personnes possédant l'expertise nécessaire, nous avons réussi à commencer à utiliser l'équipement correctement.

 

Pourquoi pensez-vous que l'OPPF devrait continuer à soutenir ce type de projets ?

La Conférence épiscopale de Zambie a donné la priorité à la télévision, à la radio, à l'Internet et aux médias sociaux comme outils d'évangélisation pour l'Église. Cependant, elle est limitée dans sa capacité financière à soutenir l'apostolat des médias dans son intégralité. L'apostolat médiatique catholique est toujours en croissance en Zambie, et le soutien aux médias est vital pour les efforts d'évangélisation de l'Église.

Le financement nous aide également à établir notre présence en tant que catholiques sur les plateformes médiatiques. Les évangéliques et les protestants ont beaucoup investi dans l'évangélisation audio et visuelle à la télévision, à la radio et dans les médias sociaux, et sont bien plus présents que nous, les catholiques. En définitive, les fonds reçus contribuent à ce que les catholiques s’opposent au fondamentalisme et au prosélytisme chrétiens qui proviennent de ces sources.

 


Chaque année, SIGNIS examine les candidatures pour des projets de formation, d'équipement et de production dans le domaine des médias pour recevoir une subvention de l’Oeuvre Pontificale de la Propagation de la Foi (OPPF). En 2020, nous avons lancé le portail en ligne signisprojectapplication.net, passant avec succès d'un processus de candidature sous format papier à un processus de candidature entièrement numérique et permettant aux candidats du monde entier de soumettre plus facilement leurs projets.